2018/07/11 16:16 KST

Article View Option

Les prochains mois seront cruciaux pour la dénucléarisation du Nord, selon l'envoyé nucléaire

Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, part pour Washington le mercredi 11 juillet 2018.
Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, part pour Washington le mercredi 11 juillet 2018.

SEOUL, 11 juil. (Yonhap) -- Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, a estimé ce mercredi que les efforts destinés à dénucléariser la Corée du Nord se retrouveraient à un carrefour dans les prochains mois.

Le représentant sud-coréen aux pourparlers à six a aussi souligné l’importance de la coordination entre Séoul et Washington dans le processus alors qu'il s'apprêtait à se diriger vers Washington pour des consultations sur le sujet.

«Sur le chemin vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, les prochains mois seront très importants», a déclaré Lee juste avant de s’envoler vers la capitale américaine. «Avant tout, l’élément crucial dans le processus est de savoir jusqu’à quel degré la Corée du Sud et les Etats-Unis travailleront étroitement.» Il a ajouté que c’était la raison de sa visite aux Etats-Unis.

Il projette de rencontrer des hauts officiels américains entre mercredi et samedi, dont Alex Wong, le secrétaire d’Etat adjoint par intérim pour l’Asie de l’Est et du Pacifique, et Matthew Pottinger, le directeur pour l’Asie de l’Est au Conseil de sécurité nationale.

Les deux côtés devraient discuter des prochaines étapes dans le sillage du voyage du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Pyongyang la semaine dernière.

Le ministère a indiqué qu'il y aurait des consultations et des coordinations de niveau opérationnel pour parler des moyens de dénucléariser la péninsule coréenne et d'établir un régime de paix en se basant sur les résultats de la visite du secrétaire d’Etat américain.

lsr@yna.co.kr

(FIN)