2018/02/13 14:34 KST

Article View Option

Le premier dialogue intercoréen après les JO devrait être une réunion militaire

Le président Moon Jae-in échange une poignée de main avec Kim Yo-jong, sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le samedi 10 février 2018, à Cheong Wa Dae, après avoir reçu une lettre du leader du régime communiste.
Poignée de main

Le président Moon Jae-in échange une poignée de main avec Kim Yo-jong, sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le samedi 10 février 2018, à Cheong Wa Dae, après avoir reçu une lettre du leader du régime communiste.

SEOUL, 13 fév. (Yonhap) -- Une réunion militaire devrait constituer le premier dialogue officiel entre les deux Corées après la visite inédite au Sud d’une délégation nord-coréenne de haut niveau qui comprenait la sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a fait savoir un officiel du bureau présidentiel.

En convenant de participer aux Jeux olympiques de PyeongChang, le Nord est également tombé d’accord lors des discussions du mois dernier avec le Sud d’organiser des pourparlers militaires. Les deux parties n’ont toutefois pas décidé du calendrier de la réunion militaire envisagée.

L’évolution des relations intercoréennes après les JO attirera une attention particulière après que la délégation nord-coréenne de haut niveau a effectué une visite de trois jours au Sud qui a considérablement radouci les liens intercoréens qui s’étaient dégradés suite à la poursuite de provocations nucléaires et balistiques nord-coréennes.

«Le Sud et le Nord devraient se diriger vers ce qui a été déjà convenu d’abord», a déclaré à Yonhap un officiel de Cheong Wa Dae sous couvert d’anonymat. «Il y a une grande possibilité que les deux parties tiennent une réunion militaire de niveau opérationnel d’abord et élèvent le niveau (de la réunion) progressivement.»

L’officiel a également noté que des aides humanitaires au Nord seraient mises en veilleuse comme le Nord s’est montré réticent à de tels projets.

Au cours de son séjour de trois jours au Sud, la délégation a rendu visite au président Moon Jae-in et a transmis l’invitation du dirigeant nord-coréen pour une visite de Moon à Pyongyang. En guise de réponse, Moon a fait part de son souhait de voir se réunir les «bonnes conditions» de sorte à ce que la visite proposée puisse avoir lieu.

lsr@yna.co.kr

(FIN)