2018/01/02 16:17 KST

Article View Option

Plus de femmes et experts nommés à des postes d'ambassadeur

SEOUL, 02 jan. (Yohap) -- L’administration sud-coréenne a nommé plus de femmes et d’experts du privé à des postes de chef de mission diplomatique à l’étranger, l’objectif étant de renforcer la compétitivité du service diplomatique du pays, a indiqué ce mardi le ministère des Affaires étrangères.

Cho Shin-hee, haute fonctionnaire du ministère des Océans et de la Pêche qui a été nommée ambassadeur aux Fidji est l’une des cinq femmes nouvellement désignées à des postes de chef de mission à l’étranger.

Avec cette dernière nomination, le nombre total de femmes à la tête d’une mission diplomatique à l’étranger a augmenté à sept, selon le ministère.

Au premier remaniement des chefs de mission à l’étranger sous l’administration Moon Jae-in, le ministère des Affaires étrangères a remplacé près d’un tiers des chefs des 163 missions à l’étranger.

Choi Jong-moon, le vice-ministre adjoint des Affaires étrangères en charge des affaires multilatérales et mondiales, a été nommé ambassadeur de la république de Corée en France.

Parmi les nouveaux chefs nommés, 16 ne venaient pas du milieu diplomatique, dont ceux pour l’Allemagne et la Hongrie qui étaient tous deux députés, le ministère s’efforçant de s’aligner avec la vision du président Moon, selon le ministère.

Le ministère avait promis d’embaucher plus de 30% des ambassadeurs d’un milieu autre que la diplomatie, pour renforcer l’ouverture et le professionnalisme.

Ces nominations de chefs de mission à l’étranger ont été décidées en se basant sur «la compréhension de la philosophie, le point de vue diplomatique du nouveau gouvernement et la volonté de les employer», ainsi que sur leur morale et leadership en tant que haut fonctionnaire, a expliqué le ministère.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)