2018/01/02 16:17 KST

Article View Option

Moon promet des efforts tous azimuts pour des «changements cruciaux» dans la société

SEOUL, 02 jan. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a promis aujourd’hui de redoubler d'efforts pour réparer les relations avec la Corée du Nord et améliorer les systèmes de sécurité publique et la vie quotidienne des citoyens ordinaires cette année.

Lors d'une réunion à Cheong Wa Dae avec quelque 200 personnes incluant des dirigeants politiques, gouvernementaux et économiques ainsi que des travailleurs syndiqués et des militants civiques, le chef de l’Etat a énoncé les deux objectifs principaux de son administration pour la nouvelle année.

«La première est la paix sur la péninsule coréenne. Heureusement, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a exprimé sa volonté d'envoyer une délégation nord-coréenne aux Jeux olympiques de PyeongChang et de tenir un dialogue de niveau gouvernemental dans son message du Nouvel An», s’est réjoui le locataire de la Maison-Bleue.

«Nous ferons tout notre possible, en étroite coopération avec la communauté internationale, pour transformer les Jeux olympiques de PyeongChang en des Olympiades de la paix, tout en veillant à ce que (le dialogue) aboutisse à l'instauration de la paix entre la Corée du Sud et la Corée du Nord et à la résolution du dossier nucléaire nord-coréen», a-t-il déclaré.

Le deuxième objectif est de renforcer la sécurité publique. «Nous ferons tout notre possible pour que la nation, le gouvernement soit un bouclier, un parapluie pour le peuple», a-t-il ajouté.

Le président a insisté en outre sur le fait que le pays a accompli de grandes réalisations en 2017, en notant que le volume commercial sud-coréen a atteint un record pour devenir le sixième plus important au monde.

«Tout a été le résultat de la sueur de notre peuple et, en tant que président, j'exprime mon profond respect et mon estime à chacun de nos citoyens», a-t-il déclaré.

Le président Moon Jae-in serre les mains de Lee Hee-ah, une pianiste sud-coréenne qui n'a que quatre doigts, après un récital donné lors d'un déjeuner pour la nouvelle année à Cheong Wa Dae, le 2 janvier 2018.
Le président Moon Jae-in serre les mains de Lee Hee-ah, une pianiste sud-coréenne qui n'a que quatre doigts, après un récital donné lors d'un déjeuner pour la nouvelle année à Cheong Wa Dae, le 2 janvier 2018.

Malgré les grands accomplissements du pays, le président a insisté sur le fait que le peuple n'a pas encore ressenti le changement apporté par de tels exploits.

«A l'heure actuelle, les gens pensent : "Le pays change, mais ma vie changera-t-elle aussi ?" Cette année, le gouvernement prévoit de mener tous ses efforts pour s'assurer que les gens auront l'impression que leur propre vie s'est améliorée en même temps que le pays a changé», a-t-il affirmé.

«En particulier, le gouvernement réalisera des changements cruciaux dans la réduction de la polarisation en se concentrant sur la création de nouveaux emplois et en réduisant les écarts», a ajouté Moon. Cependant, ces efforts exigeront des concessions de chaque côté, a-t-il noté.

«Si nous cédons un peu, partageons nos fardeaux et rassemblons nos esprits, nous pourrons ainsi tous nous rapprocher d'une meilleure république de Corée où tout ira mieux», a-t-il dit, se référant au pays par son nom officiel.

Moon Jae-in a également appelé à la coopération de la classe politique.

«La chose la plus importante est peut-être la politique. Nous ferons des efforts supplémentaires pour parvenir au dialogue entre le parti au pouvoir et ceux d’opposition, ainsi qu’à un dialogue entre le Parlement et le gouvernement», a souligné Moon.

«Si notre politique devient une compétition pour mieux faire, au lieu d'une compétition pour critiquer, il n'y aura rien que nous ne puissions réaliser», a-t-il mis en avant.

lp@yna.co.kr

(FIN)