2017/12/31 15:56 KST

Article View Option

Un navire panaméen arraisonné pour livraison présumée de pétrole à la Corée du Nord

Port de Pyeongtaek © Gyeonggi Pyeongtaek Port Corporation (GPPC)
Port de Pyeongtaek © Gyeonggi Pyeongtaek Port Corporation (GPPC)

PYEONGTAEK, 31 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud a saisi et inspecté un navire battant pavillon panaméen soupçonné d'avoir vendu du pétrole à la Corée du Nord en violation des sanctions onusiennes, ont déclaré ce dimanche les autorités maritimes.

Le vaisseau de 5.100 tonnes, KOTI, a été ramené dans le port de Pyeongtaek-Dangjin, dans la province du Gyeonggi. Des officiels du Service des douanes coréennes (KCS) ont tenu une réunion le 21 décembre et décidé de ne pas autoriser le navire à quitter le port, ont fait savoir les autorités.

La plupart des membres de l'équipage sont Chinois et Birmans. Ils ont été questionnés par des officiels du KCS et du Service national du renseignement (NIS), selon les autorités.

Ces dernières ont refusé de fournir plus de détails sur l'enquête, notamment sur les allégations. Un officiel du ministère des Affaires étrangères a également indiqué n'avoir pas encore reçu de notification formelle de la part des agences concernées par l'enquête.

Il s'agit du deuxième vaisseau arraisonné en Corée du Sud pour des soupçons de transbordement de produits pétroliers entre deux bâtiments pour la Corée du Nord.

Le gouvernement a fait savoir vendredi qu'il enquêtait également sur un navire hongkongais, Lighthouse Winmore, pour un transfert direct allégué de pétrole vers un navire nord-coréen en octobre.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)