2017/12/06 16:00 KST

Article View Option

Le président Moon pour une coopération rapprochée avec la Turquie

Le président sud-coréen Moon Jae-in s'entretient avec le Premier ministre turc Binali Yildirim le 6 décembre 2017 au palais présidentiel Cheong Wa Dae.
Le président sud-coréen Moon Jae-in s'entretient avec le Premier ministre turc Binali Yildirim le 6 décembre 2017 au palais présidentiel Cheong Wa Dae.

SEOUL, 06 déc. (Yonhap) -- Le président sud-coréen Moon Jae-in a appelé ce mercredi à redoubler d’efforts pour améliorer les relations avec la Turquie, lors d’une réunion avec le Premier ministre turc Binali Yildirim au bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Yildirim est arrivé à Séoul ce mardi pour une visite de deux jours, au cours de laquelle il a aussi rencontré son homologue sud-coréen Lee Nak-yon. La venue du Premier ministre truc marque également le 60e anniversaire des relations diplomatiques bilatérales.

«Les relations entre les deux pays se sont développées pour devenir un partenariat stratégique avec l'avancée de la coopération dans plusieurs domaines dont les secteurs de la politique, de l’économie et de la culture au cours des soixantes dernières années», a déclaré le président Moon, selon Cheong Wa Dae.

«Les pays travaillent également ensemble en tant que pays en développement responsables sur la scène internationale, comme au sommet du G20», a-t-il ajouté, disant espérer que les relations bilatérales continueront de croître afin de former un nouveau et meilleur partenariat à l’avenir.

Yildirim a été d’accord que les relations bilatérales peuvent encore se développer. «La Corée du Sud et la Turquie continuent de maintenir une relation amicale, mais je crois que les relations Corée-Turquie ont un grand potentiel et nous avons besoin de travailler ensemble afin de renforcer davantage ces relations», a déclaré Yildirim.

Yildirim a également transmis un message de la part du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui espère venir en Corée du Sud pour développer les relations Corée-Turquie.

Moon a demandé à la Turquie de soutenir sa nouvelle politique, connue sous le nom de «nouvelle politique Nord», qui vise à développer les relations économiques et diplomatiques de Séoul avec des pays de l’Eurasie, dont la Russie.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)