2017/12/06 14:24 KST

Article View Option

(LEAD) Le budget de la défense en hausse de 7% à 43.200 Mds de wons en 2018

SEOUL, 06 déc. (Yonhap) – Le budget de la défense augmentera l’année prochaine à 43.200 milliards de wons (39.700 milliards actuellement) afin de renforcer la capacité du pays à se prémunir des menaces nord-coréennes, ont annoncé ce mercredi les autorités.

Selon le plan budgétaire approuvé aujourd’hui à l’Assemblée nationale, les dépenses militaires augmenteront de 7% en glissement annuel, la hausse la plus importante depuis 2009.

Cette augmentation reflète «la dure réalité sécuritaire» des menaces grandissantes posées par les programmes nucléaire et balistique en Corée du Nord, selon le ministère de la Défense.

Le gouvernement cherche aussi à réduire les effectifs des forces armées, fortes de 625.000 troupes, et à améliorer les systèmes d’armement.

Il compte notamment mettre en place d’ici le début des années 2020 une «plateforme de défense à trois axes», composée du système de frappes préventives Kill Chain, du Korean Air and Missile Defense (KAMD) et du Korea Massive Punishment & Retaliation (KMPR). Quelque 4.300 milliards de wons ont été alloués au projet en 2018, en hausse de 551 milliards de wons par rapport à cette année.

L'Assemblée nationale adopte le budget 2018 le mercredi 6 décembre 2018.
L'Assemblée nationale adopte le budget 2018 le mercredi 6 décembre 2018.

Les députés sont aussi convenus, séparément, d’augmenter le budget des programmes de recherche et de développement militaires de 4,2%, à 2.900 milliards de wons. Séoul veut s’équiper de satellites militaires et de missiles guidés tactiques sol-sol (KTSSM), ainsi qu’améliorer le système de défense antimissile Patriot. «Nous poursuivrons la R&D sur les KTSSM jusqu’à l’année prochaine, notamment sur le GPS militaire, dont la production en série devrait être possible début 2019», a déclaré à la presse un responsable de l’Administration du programme d’acquisition de défense (DAPA). «Le budget d’acquisition des hélicoptères de la Marine a été ajusté à 56,3 milliards de wons, contre 46,3 milliards de wons précédemment».

De plus, 340 millions de wons ont été alloués pour renforcer la puissance de feu de la «brigade de mission spéciale» nouvellement créée. Cette unité, qui serait composée de 1.000 soldats surentraînés, a été lancée au début du mois pour «décapiter» le pouvoir nord-coréen en cas de conflit. «Le budget sera utilisé pour acheter des armes telles que des mitraillettes qui serviront dans des opérations spéciales et des drones.»

Les salaires des soldats seront augmentés, en particulier ceux des appelés. La paie d’un sergent passera par exemple de 216.000 wons à 405.700 wons en 2018. Le nombre de nouveaux sous-officiers l’année prochaine sera de 2.470, contre 3.458 proposés initialement par le gouvernement, suite au compromis sur l’emploi public convenu entre le parti au pouvoir et les partis de l’opposition.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)