2017/12/05 15:00 KST

Article View Option

L’espérance de vie des Sud-Coréens nés en 2016 est de 82,4 ans

SEJONG, 05 déc. (Yonhap) -- Les bébés sud-coréens nés en 2016 peuvent espérer vivre plus de 82 ans grâce à la baisse du risque de mortalité suite aux avancées médicales et à d'autres développements, a montré ce mardi un rapport de Statistique Corée (KOSTAT).

L’espérance de vie moyenne des personnes nées en 2016 est de 82,4 ans, contre 82,1 ans en 2015.

Les garçons et les filles peuvent espérer vivre 79,3 ans et 85,4 ans respectivement. La différence d’espérance de vie entre homme et femme a baissé de 0,1 an par rapport à l’année dernière. La différence est en baisse constante depuis 1985, lorsqu’elle était de 8,6 ans.

Un homme qui avait 40 ans en 2016 peut encore espérer vivre 40,4 ans et une femme 46,4 ans, selon les statistiques.

Pour les soixantenaires, les hommes ont 22,5 années restantes et 27,2 années pour les femmes.

Un garçon né l’an dernier a 57,9% de chance d’atteindre l’âge de 80 ans, contre 78,4% pour une fille.

La probabilité de mourir d’un cancer à l’avenir est de 27,1% pour les bébés garçons et de 16,4% pour les filles alors que celle de mourir d’un problème cardiaque est de 10,1% pour les garçons et de 13% pour les filles.

En comparaison des 35 pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les espérances de vie des bébés masculins et féminins du pays du Matin-Clair sont plus longues de 1,4 an et de 2,3 ans, respectivement.

L’espérance de vie des hommes sud-coréens s’est placée au 15e rang et celle des femmes au 7e rang. Les hommes islandais peuvent espérer vivre le plus longtemps parmi leurs homologues des pays de l’OCDE, jusqu’à 81,2 ans, et les femmes japonaises jusqu’à 87,1 ans.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)