2017/10/12 10:55 KST

Article View Option

Le ministre de la Défense ordonne des mesures anti-piratage

SEOUL, 12 oct. (Yonhap) -- Le ministre de la Défense Song Young-moo a ordonné à l’armée de prendre des mesures minutieuses pour déjouer les tentatives de piratage informatique de la Corée du Nord, a fait savoir ce jeudi son ministère.

Le ministère de la Défense est depuis récemment sur la sellette suite à une allégation selon laquelle un grand nombre de documents militaires classifiés ont été volés par Pyongyang en 2016.

Les données qui ont fuité incluent un plan opérationnel Corée du Sud-Etats-Unis en temps de guerre et un plan destiné à éliminer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, selon le député Lee Cheol-hee du Parti démocrate de Corée.

Une multitude de rapports de médias mettaient en garde contre les cybermenaces nord-coréennes et il a été avéré en septembre de l’année dernière que la base de données de l'armée sud-coréenne a été piratée par le Nord.

Le ministère a souligné que l’incident évoqué s'est produit sous le précédent gouvernement. «Néanmoins, les mesures liées qui ont été prises ne sont pas à la hauteur des attentes du peuple», a-t-il noté.

Le ministre a ordonné à l’armée d’examiner minutieusement ce qui a été fait et de trouver des moyens pour renforcer la sécurité en la matière.

lsr@yna.co.kr

(FIN)