2017/10/10 16:59 KST

Article View Option

Moon appelle une nouvelle fois à des efforts allant au-delà des partis dans le domaine de la sécurité

Le président Moon Jae-in converse avec les cinq plus grandes figures de l'Etat lui succédant le mardi 10 octobre 2017, au palais présidentiel Cheong Wa Dae, avant un déjeuner officiel. De gauche à droite : le Premier ministre Lee Nak-yon, le chef de la Cour suprême Kim Meong-su, Moon, le président de l'Assemblée nationale Chung Sye-kyun, le président par intérim de la Cour constitutionnelle Kim Yi-su et le chef de la Commission nationale des élections (NEC) Kim Yong-deok.
Moon avec 5 grandes figures de l'Etat

Le président Moon Jae-in converse avec les cinq plus grandes figures de l'Etat lui succédant le mardi 10 octobre 2017, au palais présidentiel Cheong Wa Dae, avant un déjeuner officiel. De gauche à droite : le Premier ministre Lee Nak-yon, le chef de la Cour suprême Kim Meong-su, Moon, le président de l'Assemblée nationale Chung Sye-kyun, le président par intérim de la Cour constitutionnelle Kim Yi-su et le chef de la Commission nationale des élections (NEC) Kim Yong-deok.

SEOUL, 10 oct. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a souligné encore une fois ce mardi la nécessité de déployer des efforts allant au-delà des partis pour faire face aux questions sécuritaires en notant que le pays est capable de surmonter toutes les difficultés si toute la population travaille ensemble.

Moon a tenu ces propos lors d’une réunion avec les cinq plus grands personnages du pays après lui, nommément le Premier ministre Lee Nak-yon, le président de l’Assemblée nationale Chung Sye-kyun, le président de la Cour suprême Kim Meong-su, le président de la Commission nationale des élections (NEC) Kim Yong-deok et le président de la Cour constitutionnelle Kim Yi-su.

«Comme vous le savez, la raison pour laquelle notre situation sécuritaire est difficile est que la crise sécuritaire a été créée par des facteurs extérieurs et il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire», a déclaré Moon lors de la réunion, la première du genre, au bureau présidentiel.

«Mais même s’il y a des facteurs extérieurs, je suis persuadé que nous pourrons certainement surmonter les difficultés tant que nous resterons unis», a-t-il ajouté.

Le président a également réitéré son appel pour la création d’un organe consultatif permanent réunissant les partis au pouvoir et d’opposition et le gouvernement.

«Je pense que cela aidera à unir le peuple si un organe consultatif permanent des affaires de l’Etat peut être créé pour permettre aux partis au pouvoir et d’opposition et au gouvernement de partager leurs points de vue et de déployer des efforts allant au-delà des partis, au moins sur les questions sécuritaires», a-t-il poursuivi.

Le président du Parlement était également d'accord sur le besoin d’aborder ensemble les inquiétudes liées à la sécurité, principalement causées par les provocations à répétition de la Corée du Nord, et a appelé à des efforts pour empêcher ces préoccupations d’affecter négativement l’économie nationale.

«Je suis convaincu que nous devons unir nos forces pour nous assurer que les questions sécuritaires n’entraînent pas de difficultés économiques», a souligné Chung.

lsr@yna.co.kr

(FIN)