2017/09/13 16:17 KST

Article View Option

Moon appelle à réformer en profondeur les Gardes-côtes

Le président Moon Jae-in prononce un discours lors de la cérémonie célébrant le 64e anniversaire de la fondation des Gardes-côtes, le mercredi 13 septembre 2017, à Incheon.
Président Moon

Le président Moon Jae-in prononce un discours lors de la cérémonie célébrant le 64e anniversaire de la fondation des Gardes-côtes, le mercredi 13 septembre 2017, à Incheon.

SEOUL, 13 sept. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a exhorté ce mercredi les Gardes-côtes à se réformer radicalement afin de regagner la confiance de la population après la mauvaise gestion de la catastrophe maritime du Sewol qui a coûté la vie à 304 personnes en avril 2014.

Moon a lancé cet appel lors de la cérémonie qui a marqué le 64e anniversaire de la fondation des Gardes-côtes, appelés anciennement Agence de la police maritime. Il a ajouté que l’agence devait conserver le naufrage du ferry comme une «leçon pour toujours».

Les Gardes-côtes ont été fortement critiqués pour leur gestion du drame, notamment durant la phase initiale de l’accident. Le bateau transportait 467 personnes lorsqu’il a sombré dans les eaux au large de l’île de Jindo, au sud-ouest de la péninsule coréenne. Cinq corps n’ont toujours pas été retrouvés.

Le président Moon Jae-in à la cérémonie du 64e anniversaire de la fondation des Gardes-côtes, le mercredi 13 septembre 2017, à Incheon.
Anniversaire des Gardes-côtes

Le président Moon Jae-in à la cérémonie du 64e anniversaire de la fondation des Gardes-côtes, le mercredi 13 septembre 2017, à Incheon.

La colère publique avait été tellement grande que l’ancienne présidente Park Geun-hye avait été contrainte de démanteler les Gardes-côtes. Ces derniers ont été réhabilités en juillet dernier après l’arrivée de Moon au pouvoir.

«Il y a trois ans, les Gardes-côtes ont subi un démantèlement organisationnel à cause de leur gestion décevante de la catastrophe du Sewol», a dit le chef de l’Etat. «Les gens ont voulu leur donner une deuxième chance. Ils doivent redevenir une agence qui se préoccupe seulement de sauver des vies.»

Selon le président, l’agence doit faire un examen de conscience en se penchant sur ses failles afin d’identifier les problèmes et de trouver des solutions définitives. «A travers ces efforts, je pense et prévois que les Gardes-côtes sauront devenir une agence fiable, chargée de prévenir toute catastrophe en mer et de secourir efficacement les personnes en danger», a conclu Moon.

xb@yna.co.kr

(FIN)