2017/09/11 18:24 KST

Article View Option

Kang avertit que la Corée du Nord payera le prix pour ses provocations

SEOUL, 11 sept. (Yonhap) -- La Corée du Nord devra payer le prix pour ses provocations continues malgré les avertissements de la communauté internationale, a déclaré ce lundi la ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha, alors que le Conseil de sécurité des Nations unies se prépare à voter une nouvelle résolution de sanctions suite au 6e essai nucléaire en Corée du Nord.

«La Corée du Nord est sur une voie dangereuse», a déclaré la ministre au cours d'une conférence de presse donnée à Séoul. «L'impact du sixième essai a été beaucoup plus fort que le cinquième essai effectué en septembre l'année dernière. Le prix de ses provocations menées au mépris de la communauté internationale sera l'instabilité et des difficultés économiques.»

Le Conseil de sécurité de l'ONU va voter une nouvelle résolution lundi après-midi (heure de New York) qui cherchera à tarir les approvisionnements en pétrole et en énergie de la Corée du Nord et à interdire les ventes nord-coréennes de textile à l'étranger.

«Bien sûr, il reste à voir ce qui sera adopté dans le texte final. Mais nous avons été clairs, le pétrole doit être inclus comme un élément des sanctions», a dit Kang. «J'espère que ce qui sera adopté dans le texte final aura des conséquences importantes au niveau de la pression économique exercée sur la Corée du Nord.»

La question du nucléaire en Corée du Nord reste «le plus grand défi en termes d’affaires étrangères et de sécurité»et «le restera probablement dans les années à venir», selon Kang.

Le gouvernement continuera à travailler pour parvenir à la dénucléarisation complète, de manière pacifique, de la Corée du Nord, grâce à une «confiance entière» dans les capacités de dissuasion et de défense de l'alliance Corée du Sud-États-Unis, a ajouté Kang.

Kang a rejeté la possibilité de réintroduire des armes tactiques nucléaires américaines sur la péninsule coréenne. «Nous ne l’envisageons pas actuellement au niveau gouvernemental et ne sommes pas en pourparlers à ce sujet avec les États-Unis», a-t-elle fait savoir.

La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha.
La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)