2017/09/07 11:38 KST

Article View Option

(LEAD) Le déploiement «provisoire» du système THAAD est achevé

Arrivée à Seongju de véhicules transportant des lanceurs du THAAD et d'autres équipements et matériaux de construction.
Arrivée à Seongju de véhicules transportant des lanceurs du THAAD et d'autres équipements et matériaux de construction.

SEOUL, 07 sept. (Yonhap) -- Le ministère de la Défense a annoncé ce jeudi que le déploiement «provisoire» du système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) est terminé, le décrivant comme une mesure urgente pour faire face aux menaces nord-coréennes.

Les Forces américaines en Corée du Sud (USFK) ont acheminé ce matin quatre véhicules lanceurs additionnels à la nouvelle base de Seongju, à environ 300 km au sud de Séoul, malgré une violente opposition des habitants de la région et d’activistes.

Environ 8.000 policiers ont été déployés dans la région près du site de déploiement pour aider à dégager la voie et assurer le passage du convoi de l’USFK transportant les lanceurs et des équipements et matériaux de construction.

«(Les alliés) ont achevé le déploiement provisoire du système THAAD aujourd’hui après être convenus de déployer les quatre lanceurs», a déclaré le ministère de la Défense.

Cette mesure vise à protéger la sécurité du peuple des menaces nucléaires et balistiques du Nord, a ajouté le ministère.

Le déploiement définitif du THAAD sur le sol coréen sera toutefois décidé en fonction des résultats d’une évaluation «minutieuse et impartiale» de son impact sur l’environnement, a-t-il souligné.

Le ministère a également fait part de son intention de discuter de la question du THAAD avec les pays voisins «concernés», semblant faire allusion à la Chine et la Russie, qui sont fermement opposées à la venue du THAAD en Corée du Sud. Selon elles, le bouclier américain déstabilisera davantage la sécurité régionale et sera utilisé comme un moyen d’accroître l’influence militaire de Washington.

Le déploiement du THAAD s’est ainsi achevé 14 mois après que Séoul et Washington ont décidé d'installer le système sur la péninsule coréenne.

En avril dernier, deux véhicules lanceurs et un radar en bande X ont été installés sur l’ancien terrain de golf. Une batterie THAAD est composée de six véhicules, 48 intercepteurs (huit par lanceur), une unité de contrôle des tirs et de communication et un radar AN/TPY-2.

Les habitants de la région sont opposés au déploiement du THAAD par crainte que leur village devienne la première cible des attaques nord-coréennes. Ils sont également inquiets des ondes électromagnétiques provenant du radar de pointe et susceptibles de nuire à la santé et à l'environnement.

Pas moins de 400 habitants ont fait barrage au convoi près du site de déploiement. Une vintaigne d'entre eux ont été blessés dans un accrochage avec la police.

lsr@yna.co.kr

(FIN)