2017/08/11 21:10 KST

Article View Option

Une haute fonctionnaire du ministère de la Science présente sa démission

SEOUL, 11 août (Yonhap) -- Park Ky-young, nommée il y a quatre jours par le président Moon Jae-in au poste de directrice du Bureau pour la Science, la Technologie et l'Innovation, a présenté sa démission ce vendredi pour son implication dans l'affaire Hwang Woo-suk, qui avait faussement affirmé, il y a plus de dix ans de cela, être parvenu à produire des cellules souches à partir de clones d’embryons humains.

«Je m'excuse sincèrement pour avoir causé une telle déception et controverse», a déclaré Park dans une lettre envoyée à la presse. «J'espère sincèrement que ma démission permettra au secteur scientifique de s'unir et de se développer.»

Le Bureau pour la Science, la Technologie et l'Innovation contrôle le budget de recherche et de développement du secteur scientifique, de 20.000 milliards de wons (18 milliards de dollars).

Le porte-parole présidentiel Park Soo-hyun a laissé entendre que le président a accepté la démission de Park, disant que le bureau présidentiel respecte sa volonté et sera à l'écoute de l'opinion publique.

Park était coauteure du rapport de recherche de Hwang. Des scientifiques et partis de l'opposition avaient appelé Park à abandonner ses fonctions.

«Le scandale autour du document de recherche de Hwang Woo-suk a toujours été pour moi une honte», a dit Park.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)