2017/07/16 17:12 KST

Article View Option

BAI : les hélicoptères Surion manquent de stabilité

Hélicoptère Surion (Photo d'archives Yonhap)
Hélicoptère Surion (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 16 juil. (Yonhap) -- La Commission de contrôle et d'inspection (BAI) a déclaré ce dimanche que les hélicoptères utilitaires Surion comportent plusieurs défauts, dont un manque de stabilité en vol, et demandé une enquête du Parquet sur le chef de l'Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA) pour abus de confiance.

La BAI a indiqué que les hélicoptères sud-coréens Surion ne sont pas prêts à voler alors qu'ils n’ont pas de système de protection contre la foudre et de dégivrage et n'ont pas réussi à recevoir la certification pour le moteur. Elle a également rapporté que l'hélicoptère, également appelé KUH-1, a un problème de fuites d'eau.

La BAI a dit avoir demandé une enquête du Parquet visant le président de la DAPA, Chang Myoung-jin, qui a jugé que les Surion étaient opérationnels en décembre 2016 bien qu'ils n'avaient pas réussi à recevoir les qualifications de navigabilité. Deux autres officiels feront également l’objet d’une enquête pour abus de confiance.

La commission a indiqué qu'elle a seulement donné un «avertissement» à Chang bien qu'il doive assumer la responsabilité pour ses méfaits même s’il n'y a pas de règles disciplinaires pour infliger des sanctions dans un tel contexte.

Cependant, la BAI a demandé à deux autres officiels, incluant le chef du Programme d'hélicoptères coréens (KHP), à ce qu’ils soient rétrogradés.

L'agence de contrôle et d'inspection a également ordonné à Chang de suspendre la livraison des Surion jusqu'à ce que les problèmes soient résolus et la DAPA déposera une demande d'indemnités auprès du constructeur aéronautique Korea Aerospace Industries Ltd. (KAI).

La BAI a aussi demandé au chef du Comité des chefs d’état-major interarmées (JCS) de consulter Chang pour prendre des mesures de sécurité sur les Surion.

La Corée du Sud a investi 1.290 milliards de wons (1,13 milliard de dollars) depuis juin 2006, via KAI, afin de développer les hélicoptères Surion et le projet a été achevé en juillet 2012 après avoir été approuvé pour l'utilisation dans les combats. Depuis, l'armée sud-coréenne a utilisé 60 Surion sur le terrain.

Cependant, divers accidents se sont produits après que l'hélicoptère a été mis en service. En janvier et février 2015, deux Surion ont fait un atterrissage d'urgence suite à une panne de moteur, tandis qu'un autre hélicoptère a fait un atterrissage forcé en raison du même problème.

La BAI a indiqué que les accidents de 2015 sont liés au manque de capacité du système de dégivrage, mais les officiels n'ont pas résolu le problème.

D’octobre 2015 jusqu'à mars 2016, la DAPA a effectué une série de tests du Surion dans le Michigan, aux Etats-Unis, dans des conditions de forte humidité et de gel, mais l'hélicoptère n'a pas réussi à répondre à 29 normes sur 101.

La DAPA a décidé en août 2016 de ne pas livrer le Surion à l'armée sud-coréenne mais, après que KAI a annoncé en octobre qu'il résoudra le problème d'ici à juin 2018, elle a décidé de reprendre la livraison de l'hélicoptère bien qu'aucune mesure n'ait été prise pour corriger le défaut de dégivrage.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)