2017/07/14 17:25 KST

Article View Option

Les partis conservateurs lèvent leur boycott à l'Assemblée

SEOUL, 14 juil. (Yonhap) -- Deux partis conservateurs ont levé leur boycott à l'Assemblée nationale et ont commencé à étudier le projet de loi sur le budget supplémentaire, un jour après que le ministre du Travail désigné par le président Moon Jae-in s'est retiré.

Le Parti liberté Corée et le Parti bareun boycottaient depuis dix jours les débats parlementaires, demandant que le président annule les nominations des ministres de la Défense et du Travail, qu'ils estimaient n'être pas à la hauteur de leur rôle à cause de supposés manquements à l'éthique.

Moon a tout de même nommé hier le ministre de la Défense Song Young-moo, tandis que le ministre du Travail désigné Cho Dae-yop s'est retiré de son propre chef afin de normaliser la situation.

La commission budgétaire à l'Assemblée nationale a commencé aujourd'hui à délibérer sur le budget supplémentaire de 11.200 milliards de wons (9,8 milliards de dollars), qui servira principalement à créer des emplois dans le secteur public.

Les chefs des groupes parlementaires du Parti démocrate et du Parti liberté Corée sont convenus «en principe» de soumettre le budget supplémentaire au vote d'ici mardi.

Plusieurs partis de l'opposition maintiennent que selon la loi, un budget supplémentaire ne peut être débloqué qu'en cas de catastrophe naturelle, de récession, de chômage massif ou de changements transfrontaliers importants. Le parti au pouvoir estime qu'il existe des risques de chômage massif.

L'Assemblée nationale le 14 juillet 2017.
L'Assemblée nationale le 14 juillet 2017.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)