SNS Share
Article View Option

2017/05/19 16:27 KST

Moon réaffirme son engagement électoral pour achever la révision constitutionnelle d'ici juin 2018

Le président Moon Jae-in et les chefs des groupes parlementaires des cinq partis politiques déjeunent ensemble au palais présidentiel Cheong Wa Dae. De gauche à droite : Roh Hoe-chan du Parti de la justice, Kim Dong-cheol du Parti du peuple, Woo Won-shik du Parti démocrate de Corée, Moon, Chung Woo-taik du Parti Liberté Corée (PLC) et Joo Ho-young du Parti Bareun
Le président Moon Jae-in et les chefs des groupes parlementaires des cinq partis politiques déjeunent ensemble au palais présidentiel Cheong Wa Dae. De gauche à droite : Roh Hoe-chan du Parti de la justice, Kim Dong-cheol du Parti du peuple, Woo Won-shik du Parti démocrate de Corée, Moon, Chung Woo-taik du Parti Liberté Corée (PLC) et Joo Ho-young du Parti Bareun

SEOUL, 19 mai (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a réaffirmé ce vendredi son engagement électoral d'achever la révision de la Constitution d'ici le mois de juin de l'année prochaine, a déclaré le chef du groupe parlementaire du principal parti d'opposition, le Parti Liberté Corée (PLC), Chung Woo-taik.

Le nouveau président, qui est entré en fonction la semaine dernière, a fait ces remarques durant un déjeuner avec les chefs des groupes parlementaires des cinq partis politiques, à savoir le Parti démocrate de Corée, le PLC, le Parti du peuple, le Parti Bareun et le Parti de la justice.

«Je suis une personne qui a une sorte d'obsession (de faire) ce que j'ai dit», a déclaré Moon durant la rencontre au palais présidentiel Cheong Wa Dae, selon Chung.

Durant sa campagne, Moon a appelé à changer la présidence de cinq ans non renouvelable en un mandat de quatre ans renouvelable une fois, avançant que ce changement permettrait d'assurer l'application de politiques cohérentes à long terme.

Pour ce qui est du calendrier, Moon s'est engagé à tenir un référendum sur le sujet en même temps que les élections locales de juin 2018.

Durant la rencontre avec les représentants politiques, le chef de l'Etat a également proposé d'établir un corps consultatif regroupant des membres du gouvernement, du parti au pouvoir et de l'opposition, pour semble-t-il améliorer la coopération et la communication avec les partis politiques.

Coopérer de façon fluide avec le bloc d'opposition est un facteur essentiel pour le président car leur soutien est nécessaire pour approuver ses projets de loi afin de réaliser ses engagements électoraux.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)