SNS Share
Article View Option

2017/05/18 16:29 KST

Des exercices pour éliminer les armes de destruction massive nord-coréennes

Capture d'image du compte Facebook de la 2e division d'infanterie de l'USFK
Exercices Warrior Strike 7

Capture d'image du compte Facebook de la 2e division d'infanterie de l'USFK

SEOUL, 18 mai (Yonhap) -- Les Forces américaines en Corée du Sud (USFK) ont mené tout récemment des exercices militaires de simulation consistant à éliminer les armes de destruction massive de la Corée du Nord incluant les armes atomiques, d’après la 2e division d’infanterie de l’USFK ce jeudi.

L’USFK a effectué ces exercices en mobilisant deux divisions d’infanterie à la base militaire située à Uijeongbu, Camp Standley et au champ de tir Rodriguez de Pocheon, dans la province du Gyeonggi. Les exercices appelés «Warrior Strike 7» comprennent essentiellement un assaut contre une installation simulée d’armes de destruction massive par des hélicoptères du navire d’assaut amphibie sud-coréen Dokdo.

Le navire d'assaut Dokdo de la marine nationale de la Corée du Sud lors des exercices Warrior Strike 7 (Capture d'image du compte Facebook de la 2e division d'infanterie de l'USFK)
Navire amphibie Dokdo

Le navire d'assaut Dokdo de la marine nationale de la Corée du Sud lors des exercices Warrior Strike 7 (Capture d'image du compte Facebook de la 2e division d'infanterie de l'USFK)

Des soldats de l’armée sud-coréenne ont également participé à ces exercices et la 2e division d’infanterie de l’USFK a diffusé des photos d’hélicoptères mobilisés sur son compte Facebook alors que ces exercices de l’USFK mobilisant un navire sud-coréen sont une première.

Le Dokdo possède une longueur de 199 mètres et un pont supérieur de porte-avions. Les autorités militaires sud-coréennes et américaines mènent régulièrement ces exercices intitulés «Warrior Striker» et le précédent remontait à mars dernier à Paju, dans la province du Gyeonggi, au nord de Séoul, durant les exercices militaires conjoints Foal Eagle avec la participation de 400 soldats américains et sud-coréens.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)