SNS Share
Article View Option

2017/03/21 10:31 KST

Comparution de Park : les 13 chefs d’accusation retenus contre l’ex-présidente

Park Geun-hye, ancienne présidente, arrive au Parquet central du district de Séoul ce mardi matin du 21 mars 2017 pour son interrogatoire sur le scandale Choi Soon-sil.
Yeux fermées

Park Geun-hye, ancienne présidente, arrive au Parquet central du district de Séoul ce mardi matin du 21 mars 2017 pour son interrogatoire sur le scandale Choi Soon-sil.

SEOUL, 21 mars (Yonhap) -- L’ex-présidente Park Geun-hye s’est présentée ce matin à 9h30 devant le Parquet en tant que prévenue accusée d’être impliquée dans le scandale d’ingérence dans les affaires de l’Etat par Choi Soon-sil, la confidente de 40 ans de Park.

Déjà, la cellule spéciale du Parquet qui a mené les enquêtes à la fin de l’année dernière avait inculpé les personnes concernées incluant Choi alors que huit chefs d’accusation contre l’ex-présidente dont empêchement d’exécution du droit par abus de pouvoir et allégation d’exercice de contraintes avaient été inscrits dans l’acte d’accusation.

A l’issue des enquêtes menées par l’équipe indépendante du procureur spécial qui a mis fin à son investigation le 28 février, cinq chefs d’accusation contre Park ont été rajoutés. Durant ses enquêtes menées par le Parquet et par le procureur spécial, l’ex-présidente Park avait refusé de comparaître pour différentes raisons alors que la Cour constitutionnelle a confirmé la motion de destitution contre Park le 10 mars dernier.

L'ex-présidente Park Geun-hye sort de son domicile pour se rendre au Parquet central du district de Séoul afin de se soumettre à un interrogatoire dans le cadre des enquêtes sur les affaires Choi Soon-sil, sa confidente de 40 ans, ce mardi matin du 21 mars 2017
Sortie

L'ex-présidente Park Geun-hye sort de son domicile pour se rendre au Parquet central du district de Séoul afin de se soumettre à un interrogatoire dans le cadre des enquêtes sur les affaires Choi Soon-sil, sa confidente de 40 ans, ce mardi matin du 21 mars 2017

Bénéficiant de son immunité présidentielle, Park a pu profiter de son statut avant son limogeage mais aujourd’hui, elle devra se soumettre à un interrogatoire en tête à tête. Les principaux chefs d’accusation retenus par le Parquet contre Park seraient les allégations de réception de pots-de-vin, requêtes illicites et collusion avec Choi Soon-sil.

Avant cette comparution, l’ex-présidente Park a rejeté en bloc ces allégations en les jugeant comme un tissage complet et injuste à propos de l’allégation sur la réception de pots-de-vin et a nié son intervention directe dans la collecte de dons auprès de conglomérats pour l’établissement des fondations Mir et K-Sports. Elle prétend avoir soutenu le processus de création des deux fondations pour la promotion de la culture et le développement économique.

Le Parquet se focalisera sur l’élucidation d’une collusion entre Park et Choi dans les affaires de réception de pots-de-vin versés par des chaebols et interrogera sur les nouvelles allégations identifiées par le procureur spécial et indépendant.

L'ex-présidente Park Geun-hye arrive au Parquet central du district de Séoul ce mardi matin du 21 mars 2017.
Comparution

L'ex-présidente Park Geun-hye arrive au Parquet central du district de Séoul ce mardi matin du 21 mars 2017.

Ci-dessous, les 13 chefs d’accusation visant l’ex-présidente Park :

1. Implication dans la collecte de dons pour les fondations Mir et K-Sports

- Implication de Park dans le processus de collecte de dons s’élevant à 77,4 milliards de wons (environ 64,7 millions d’euros) pour les fondations Mir et K-Sports

2. Réception de pots-de-vin de Samsung

- Réception ou réception indirecte par un tierce personne d’une somme totale de 43,3 milliards de wons (29,8 milliards réellement perçus) auprès de filiales du groupe Samsung à travers une collecte de dons, un soutien financier à la société Widec Sports (anciennement Core Sports) appartenant à Choi Soon-sil à travers un contrat de conseil

3. Etablissement d’une liste noire sur ordre de Park

- Existence d'un ordre de l’ex-présidente Park pour l’établissement d'une liste noire de personnalités du milieu culturel pour les exclure de subventions ou aides financières de l’Etat

4. Pressions exercées pour la démission de trois hauts fonctionnaires

- Pressions exercées sur trois hauts fonctionnaires du ministère de la Culture qui étaient réticents pour établir la liste noire de personnalités du milieu culturel

5. Limogeage d’un directeur du ministère de la Culture

- Exercice de pressions pour forcer la démission d’un directeur du ministère de la Culture qui a établi un compte-rendu défavorable sur la fille, cavalière d’équitation, de Choi Soon-sil

6. Contraintes exercées pour la promotion d’une personne de la banque KEB Hana

7. Contrat de fourniture imposé à Hyundai Motor

- Pressions exercées pour un contrat entre Playground, une société publicitaire fondée par Choi avec Hyundai, d'une valeur de 7,1 milliards de wons, ainsi qu’avec KD Corp., une société appartenant à un ami de Choi, pour un contrat de fourniture à Hyundai de 1,1 milliard de wons

8. Collecte de dons forcés auprès du groupe Lotte

- Demande de versement de 7 milliards de wons additionnels sous forme de don à la fondation K-Sports

9. Contraintes exercées contre le groupe POSCO

- Pressions exercées pour conclure un contrat de gestion entre l’équipe d’escrime du groupe POSCO et The K-Blue, fondée par Choi (l’équipe d’escrime du conglomérat n’a pas vu le jour au final)

10. Contrat de fourniture de publicités imposé à KT

- Intervention dans la signature d’un contrat de fourniture de publicités par Playground appartenant à Choi pour l’opérateur téléphonique KT

11. Intervention dans le contrat entre GKL et The Blue K

- Intervention dans le processus d’établissement d’un contrat de gestion entre l’équipe d’escrime handisport de Grand Korea Leisure et The Blue K.

12. Tentative de retrait forcé de la vice-présidente du groupe CJ

- Tentative de retrait forcé de la vice-présidente du groupe CJ, Lee Mi-kyung, par l’adjoint du conseiller présidentiel chargé de l’économie

13. Fuite de dossiers classés

- Fuite de dossiers d’Etat classés vers Choi par Jeong Ho-seong, assistant de l’ex-présidente

jhoh@yna.co.kr

(FIN)