SNS Share
Article View Option

2017/03/19 09:34 KST

Report du repêchage du ferry Sewol coulé en avril 2014

SEOUL, 19 mars (Yonhap) -- En raison des conditions météorologiques peu favorables, le ministère des Océans et de la Pêche a repoussé samedi soir le repêchage du ferry Sewol qui a coulé le 16 avril 2014 contrairement à l’annonce du samedi après-midi qui prévoyait le début du renflouage ce dimanche matin.

Avant ce report, le ministère a déclaré qu’«on n’écarte pas l’éventualité d’une tentative de repêchage du Sewol le 19 mars, si les conditions météorologiques s’améliorent et le résultat du test est positif», a déclaré le ministère samedi après-midi.

(Photo d'archives)
Le ferry Sewol

(Photo d'archives)

«Le test de repêchage débutera demain matin à 6 heures», «nous allons annoncer vers 8 heures si l'on peut procéder à l’opération de repêchage du Sewol, suivant le résultat du test qui durera 2 ou 3 heures», a détaillé le ministère hier après-midi. Le résultat de ce test sera publié dans la matinée de ce dimanche, après analyse des données recueillies.

Actuellement, deux remorqueurs de Shanghai Salvage et un navire semi-submersible pouvant transporter le Sewol se trouvent au large de l’île de Jindo où le Sewol a sombré alors que l’entreprise chinoise de secours maritime teste la tension des câbles de levage en acier.

Le test de renflouage se composera d'un levage du Sewol de un ou deux mètres sous l’eau. Quelque 66 câbles d'acier de levage raccordés au Sewol sous système de contrôle numérique vont faire monter le navire au moyen d'un calcul minutieux de la tension de chaque câble.

La société chinoise a déjà installé des poutrelles de levage sous l'eau et une fois que le renflouage sera terminé, le ferry sera placé sur le navire semi-submersible qui va le transporter au port de Mokpo, la plus grande ville portuaire à proximité du lieu de l’accident (87km de distance).

Le naufrage du Sewol qui reliait Incheon et l’île de Jeju a coûté la vie à 304 passagers dont 250 élèves du lycée Danwon à Ansan, une ville industrielle située au sud-ouest de Séoul. Neuf personnes sont toujours portées disparues.

Les deux barges de Shanghai Salvage sont en position au large de l'île de Jindo, au passage maritime appelé Maengol (tigre féroce), le 15 mars 2017. (Photo d'archives)
Barges

Les deux barges de Shanghai Salvage sont en position au large de l'île de Jindo, au passage maritime appelé Maengol (tigre féroce), le 15 mars 2017. (Photo d'archives)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)