SNS Share
Article View Option

2017/03/17 18:38 KST

Les candidats à la primaire du Parti démocrate s'affrontent au sujet du THAAD

SEOUL, 17 mars (Yonhap) -- La question du déploiement en Corée du Sud du système antimissile américain THAAD a été un des principaux points de discorde dans le débat entre quatre candidats à la primaire du Parti démocrate de Corée.

Au cours d'un débat télévisé retransmis sur quatre chaînes, dont Yonhap News TV, Moon Jae-in et trois autres candidats se sont tous opposés à la proposition des autres partis d'amender la Constitution avant l'élection présidentielle du 9 mai. Ils ont toutefois tenu des propos divergents concernant la sécurité nationale.

Le maire de Seongnam Lee Jae-myung veut annuler le déploiement du système THAAD, avançant que celui-ci jouera un rôle limité dans la défense contre les menaces nord-coréennes et qu'il pourrait même augmenter les risques de guerre. Il a aussi invoqué les récentes représailles économiques de la Chine comme raison de l'arrêt du déploiement.

Moon Jae-in ne s'est pas explicitement opposé à la venue du système, disant qu'il s'agit d'une question qui doit être traitée par la prochaine administration. «Il ne s'agit pas d'une question pouvant être réglée par un simple oui ou non», a dit Moon, qui a assuré qu'il est capable de maintenir à la fois l'alliance entre Séoul et Washington et la coopération économique avec la Chine, à qui il a demandé de mettre fin à ses mesures de représailles économiques contre les entreprises sud-coréennes.

Le gouverneur de la province du Chungcheong du Sud An Hee-jung a lui aussi dit vouloir ménager à la fois Washington et Pékin, tout en affirmant que l'accord entre la Corée du Sud et les États-Unis doit être respecté.

Par ailleurs, Moon a dit vouloir, s'il devient président, mettre l'accent sur la création d'emplois, qui est aussi une priorité pour An. Le maire de Goyang Choi Sung a aussi participé au débat.

L'élection présidentielle aura lieu de façon anticipée le 9 mai suite à la destitution la semaine dernière de la présidente Park Geun-hye.

De gauche à droite : Lee Jae-myung, Choi Sung, Moon Jae-in et An Hee-jung.
De gauche à droite : Lee Jae-myung, Choi Sung, Moon Jae-in et An Hee-jung.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)