SNS Share
Article View Option

2017/01/12 17:43 KST

(LEAD) Scandale Choi : l'héritier du groupe Samsung accusé de faux témoignage

SEOUL, 12 jan. (Yonhap) -- Le comité parlementaire enquêtant sur le scandale Choi Soon-sil a accusé ce jeudi l'héritier du groupe Samsung et vice-PDG de Samsung Electronics Co. Lee Jae-yong de faux témoignage.

L'équipe du procureur indépendant aurait trouvé des «preuves» montrant que Lee a fait un faux témoignage au cours d'une audience parlementaire tenue le mois dernier.

Lee a participé en décembre à l'audience parlementaire cherchant à déterminer les liens entre les conglomérats et le scandale ayant mené à la destitution de la présidente Park Geun-hye.

La loi sud-coréenne punit le faux témoignage à une audience parlementaire d'une peine pouvant aller jusqu'à dix ans d'emprisonnement.

Le groupe Samsung aurait signé un contrat d'une valeur de 22 milliards de wons (18,3 millions de dollars) avec une entreprise basée en Allemagne opérée par Choi et sa fille et dont les fonds auraient été utilisés pour financer l'entraînement équestre de Chung Yoo-ra, la fille de Choi. Le conglomérat a également versé 20,4 milliards de wons à deux fondations du domaine du sport qui seraient contrôlées par Choi.

Samsung est soupçonné d'avoir versé cet argent en échange du soutien que l'entreprise a reçu du Service national des retraites (NPS), un grand actionnaire des filiales de l'entreprise, lors de la fusion entre des filiales de Samsung en 2015.

L'équipe du procureur indépendant estime que ces transactions peuvent être considérées comme des pots-de-vin versés à la demande de la présidente et que Lee a donné un faux témoignage le 6 décembre en affirmant n'avoir jamais reçu une telle requête de la part de la présidente.

Le vice-PDG de Samsung Electronics Co. Lee Jae-yong arrive au bureau du procureur indépendant ce jeudi 12 janvier 2017.
Lee Jae-yong

Le vice-PDG de Samsung Electronics Co. Lee Jae-yong arrive au bureau du procureur indépendant ce jeudi 12 janvier 2017.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)