SNS Share
Article View Option

2013/12/11 10:25 KST

Troisième jour de la grève des cheminots : 5.941 personnes révoquées

DAEJEON, 11 déc. (Yonhap) -- La grève des cheminots qui protestent contre la création d’une filiale pour gérer la nouvelle ligne à grande vitesse KTX Suseo entame son troisième jour. La direction a révoqué hier 1.585 personnes additionnelles participant à la grève. Le nombre de personnes révoquées s’élève aujourd’hui à 5.941 personnes.

Suite à l'appel de grève générale au sein de la société de chemins de fer Korea Railroad Corp. (KORAIL), le nombre de trains de marchandises a subi une forte diminution journalière, passant de 279 trains par jour à 175. Le volume de transport des containers a été réduit de moitié par la grève. Un rassemblement des grévistes avec les bougies en main hier soir à la gare de Séoul

Néanmoins, les trains à grande vitesse KTX, le métro et les trains des environs de la capitale circulent normalement. Les trains reliant les provinces, les Mugunghwa et les Samaeul, circulent à 64% de la normale.

Le syndicat réclame toujours le retrait de la décision de créer la filiale KTX Suseo et a effectué une veillée avec des bougies avec le soutien des organisations civiques solidaires à la grève. La direction de KORAIL reste ferme face à cette grève, ayant porté plainte contre 187 grévistes auprès de la police et ayant révoqué son personnel en masse.

D’après la direction de KORAIL, la création d’une filiale dans laquelle l'entreprise investirait à hauteur de 41% permettra de maintenir son statut public, cette proportion pourrait être augmentée jusqu’à 100% si la société arrive à croître son bénéfice d’exploitation de 10% à partir de 2016.

Côté syndicat, la création de cette filiale pour la gestion de la ligne KTX Suseo serait une tentative de privatisation et a mis en cause la légitimité de la décision prise hier par la commission d’administration de créer cette filiale.

«La plupart des membres de la commission est en fin de mandat ou ne satisfait pas aux conditions requises pour être membre», a indiqué hier le syndicat de KORAIL, ajoutant que «la décision prise pour financer la création de la filiale KTX Suseo est totalement invalide du fait de la composition illégale de la commission».

Le ministre des Finances Hyun Oh-seok a fermement réagi en confirmant au cours d'une réunion des ministres de l’économie tenue ce matin que la création de la société KTX Suseo n’a rien à voir avec un projet de privatisation.

Hyun a noté que «la part de cette filiale de KORAIL chargé de la gestion de KTX Suseo appartiendra à KORAIL et à des institutions publiques et il n’y aura pas de vente au secteur privé», «il faut que les grévistes reviennent au travail en mettant fin à cette grève».

Le ministre a indiqué que «la création d’une filiale KTX Suseo vise à revitaliser la santé financière de KORAIL qui a des dettes à un niveau de 400% de ses capitaux, soit 17.600 milliards de wons (environ 12,15 milliards d’euros) et à être plus compétitif pour offrir un meilleur service au public».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)