SNS Share
Article View Option

2012/08/23 10:39 KST

Le taux d'emploi des diplômés de l'université augmente légèrement

SEOUL, 23 août (Yonhap) -- L'année dernière, les écoles professionnelles de deux ans et les facultés de médecine et pharmacie ont montré des taux d'emploi plus élevés, a indiqué ce jeudi le ministère de l'Education, de la Science et de la Technologie.

  
Selon un sondage effectué par le ministère de l'Education auprès de 498.833 personnes qui ont fini leurs études dans des écoles professionnelles ou universités en août 2011 et en février 2012, 59,5% ont trouvé un travail en Corée du Sud ou à l'étranger.

  
Le chiffre de l'année 2011 est plus élevé que celui de l'année précédente (58,6%).

  
Le nombre exclut les étudiants étrangers et ceux qui ne cherchent pas d'emploi en raison du service militaire obligatoire et d’études plus approfondies pour obtenir des diplômes de master ou doctorat. Les résultats sont partiellement basés sur le nombre des nouveaux abonnés à l'assurance maladie dans les entreprises, selon le ministère.

  
Parmi les nouveaux employés, 1.324 ont trouvé un travail à l'étranger, presque le double de l'année précédente. Les principales destinations sont les Etats-Unis avec 21,2%, l'Australie, 19,2% et le Japon, 14,7%, selon le sondage.

  
Le taux d'emploi pour les 24 écoles professionnelles de deux ans a été le plus élevé avec 82,2%, tandis que le taux d'emploi moyen des écoles professionnelles de deux ans a été de 60,9%, environ 4,7 points de pourcentage plus élevés par rapport à celui des universités de quatre ans, a indiqué le sondage.

  
Quelque 62,8% des jeunes hommes diplômés ont réussi à trouver un emploi, tandis que leurs homologues féminins ont enregistré un taux de 56,2%.

  
Chez les diplômés des facultés de médecine, 92,4% ont été employés et ceux qui ont fait des études dentaires et de médecine orientale ont également montré des taux d'emploi élevés de 85,5% et 79,3%, respectivement.

  
Le ministère a fait savoir qu'il sanctionnera les écoles qui falsifient leur taux d'emploi pour améliorer leurs chiffres, un critère d'évaluation des universités.

  
Le ministère a indiqué que 28 écoles ont manipulé leur taux d'emploi de l'année dernière.

  
rainmaker0220@yna.co.kr
(FIN)