SNS Share
Article View Option

2012/08/22 22:16 KST

La FSC devrait adopter un nouveau taux directeur

SEOUL, 22 août (Yonhap) -- Le régulateur financier sud-coréen, la Commission des services financiers (FSC), a annoncé ce mercredi son projet d’adopter un nouveau taux de référence du marché monétaire, afin de répondre aux demandes croissantes des banques et des sociétés de courtage en faveur d'un nouveau taux à court terme, suite aux suspicions de manipulation du taux des certificats de dépôt (CD), le taux de base actuel.

  
La FSC a déclaré qu'elle allait finaliser ce nouveau taux de référence, baptisé Cost of Funds Index (COFIX), qui sera publié chaque semaine sur la base d'un taux moyen calculé pour neuf banques locales.

  
Le nouveau COFIX hebdomadaire sera communiqué pour la première fois par la Fédération coréenne des banques lors de la première semaine de novembre, après une période transitoire de deux mois, a indiqué la FSC.

  
Ce nouveau taux directeur devrait devenir la référence pour différents types de prêts, dont ceux des entreprises et de crédit, dont l'échéance est relativement courte, a-t-elle ajouté. Le COFIX est, en simplifiant, le coût moyen du financement de la dette de neuf banques, dont les échéances vont de neuf à dix mois, a-t-elle poursuivi.

  
Le régulateur a indiqué que d'autres détails seraient précisés après de nouvelles discussions.

  
Le COFIX est considéré par les décideurs locaux une alternative au taux des CD depuis que la Commission de la concurrence (FTC) a lancé le mois dernier une enquête sur une possible manipulation de ce taux par les acteurs du marché.

  
Le 17 juillet, la FTC avait commencé à enquêter sur les banques et les sociétés d’investissement afin de déterminer une éventuelle entente sur la fixation des taux des CD à un niveau artificiellement élevé en vue d'engranger davantage de profits, suite à un cas de manipulation similaire du London Interbank Offered Rate (LIBOR) aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

  
Depuis cette affaire, les autorités ont subi des demandes de plus en plus pressantes pour adopter un nouveau système de taux de référence.

  
Le FSC a déclaré qu’elle encouragerait progressivement les acteurs du marché à utiliser le COFIX comme taux de référence, même si le taux des CD restera en vigueur pendant un moment car une grande partie des produits financiers sud-coréens, dont les prêts hypothécaires et les contrat d'échange de taux d'intérêt, sont liés à celui-ci.

  
Les données de la banque centrale révèlent que les prêts liés aux taux des CD représentaient 30% du total de l'ensemble ds prêts accordés par les banques à la fin mars, soit plus de 323.800 milliards de wons, tandis que 154.300 milliards de wons relèvent du COFIX.

   catherine@yna.co.kr
(FIN)