> National
2012/07/27 14:45 KST
Cour suprême : un juge désigné se retire face aux pressions de l’opposition


SEOUL, 27 juil. (Yonhap) -- Kim Byung-hwa, récemment désigné juge de la Cour suprême du pays par le président Lee Myung-bak, a décidé de se retirer suite à cette nomination alors que les questions se multipliaient quant à son éthique, au sein notamment des partis d’opposition.

  
Kim, un des quatre juges dernièrement désignés pour la Cour suprême, a dit dans une déclaration hier soir avoir pris la décision d’annuler la nomination car un retard dans la réorganisation au sein de la juridiction la plus élevée pourrait pénaliser le pays.

  
Des pressions avaient en effet été exercées sur Kim pour que celui-ci s’efface suite à des allégations de spéculations immobilières et autres pratiques illégales. La personne visée s’est défendue en disant que les accusations étaient «infondées».

  
Le retrait de Kim a sans aucun doute résolu l’un des conflits politiques majeurs entre le parti de la majorité, le Parti Saenuri, et le principal parti d’opposition, le Parti démocrate unifié (PDU), qui a décrit son départ comme «une victoire du peuple».

  
Le président de la République avait nommé le 15 juin dernier quatre nouveaux juges pour ce tribunal de dernier recours. Selon la Constitution, chacun d’entre eux doit être confirmé par le Parlement.

  
xb@yna.co.kr
(FIN)