> National
2012/07/26 17:04 KST
Accusé de corruption, le frère de Lee Myung-bak fera face à la justice


Lee Sang-deuk
SEOUL, 26 juil. (Yonhap) -- Le frère aîné du président Lee Myung-bak a été inculpé pour corruption, ont fait savoir ce jeudi les procureurs, un nouveau coup dur porté à la présidence du pays en proie depuis quelques mois à une vague de scandales de corruption.

  
Lee Sang-deuk, 76 ans, a été placé en détention par le Parquet le 10 juillet dernier suite à des allégations selon lesquelles il aurait reçu plus d'un demi-million de dollars auprès de deux banques d'épargne en difficulté. C’est la première fois dans l'histoire du pays que le frère d'un président en exercice est arrêté.

  
Le frère du chef de l’Etat et l’ancien député aux six mandats, perçu comme un personnage influent de l'administration Lee, est accusé d'avoir accepté 300 millions de wons (261.552 dollars) de pots-de-vin du PDG de la Solomon Savings Bank, Lim Suk, contre une aide qui visait à épargner à la banque audits et sanctions deux mois avant l’élection présidentielle de 2007, selon les procureurs.

  
Les accusations portées contre Lee Sang-deuk comprennent également des pots-de-vin provenant du groupe Kolon. Il est soupçonné d'avoir reçu 2,5 à 3 millions de wons tous les mois, pour un total d’environ 157,5 millions de wons entre juillet 2007 et décembre de l’année dernière.

  
Le 24 juin, Lee Myung-bak s'est excusé auprès de la nation pour la série de scandales de corruption impliquant non seulement son frère mais aussi d’anciens collaborateurs. Il s’agissait de ses sixièmes excuses publiques depuis le début de son mandat il y a donc maintenant quasiment quatre ans et demi.

  
xb@yna.co.kr
(FIN)