> National
2012/07/05 15:12 KST
Séoul favorable à la construction d'une «Nouvelle Route de la soie» avec l'Asie centrale


SEOUL, 05 juil. (Yonhap) -- Le ministre des Affaires étrangères Kim Sung-hwan a déclaré ce jeudi que la Corée du Sud souhaitait renforcer la coopération économique avec cinq pays de l’Asie centrale, soutenant l’idée de construire une «Nouvelle Route de la soie» entre l’Asie et l’Occident.

  
Kim a tenu ces propos lors d’une réunion avec les chefs de la diplomatie de l’Ouzbékistan, du Kazakhstan, du Turkménistan, du Kirghizistan et du Tadjikistan. Pas moins de 200 chefs d’entreprise et universitaires de ces cinq pays sont également présents au forum de deux jours qui s’est ouvert ce jeudi.

  
«En travaillant étroitement avec ces pays de l’Asie centrale, le gouvernement coréen déploiera tous ses efforts pour réaliser la "Nouvelle Route de la soie"», a affirmé Kim lors du forum.

  
«Etablir avec succès une "Nouvelle Route de la soie" contribuera à renforcer la prospérité et le développement à la fois en Asie centrale et en Corée», a noté Kim.

  
Kim a appelé à accroître la coopération économique avec les pays de l’Asie centrale, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, de la santé publique, des soins médicaux et de la finance.

  
Le volume des échanges commerciaux entre la Corée du Sud et les cinq pays de l’Asie centrale s’est élevé à 3,3 milliards de dollars l’année dernière contre 15 millions de dollars en 1992, a précisé Kim.

  
Des officiels sud-coréens ont noté que les pays de l’Asie centrale étaient importants pour la Corée du Sud non seulement sur le plan économique mais aussi sur le plan stratégique en tant que pont entre l’Asie et l’Europe.

   lsr@yna.co.kr
(FIN)