> National
2012/06/29 11:10 KST
Ouverture de la 19e Assemblée nationale avec 27 jours de retard


SEOUL, 29 juin (Yonhap) -- La majorité et l’opposition se sont mis d’accord ce vendredi pour ouvrir enfin la 19e Assemblée nationale 27 jours après la date légiférée.

Les deux grands chefs politiques, Lee Hahn-koo du parti au pouvoir, Parti Saenuri, et Park Jie-won du principal parti d’opposition, Parti démocrate unifié (PDU), se sont rencontrés ce matin au Parlement pour conclure les négociations visant à ouvrir la 19e Assemblée nationale.

  
Avec ce compromis entre les deux partis, une séance plénière aura lieu le 2 juillet pour élire la direction de l’Assemblée pour la première moitié du mandat. Le président des députés du Parti Saenuri, Lee Hahn-koo (à gauche), accueille son homologue du Parti démocrate unifié, Park Jie-won, au Parlement
Concernant les sujets de polémique qui avaient bloqué l’ouverture de l’Assemblée, les deux parties sont tombées d’accord pour ouvrir une enquête parlementaire sur les activités de surveillance illégales qui ont ciblé des civils, adopter une inspection par le procureur spécial sur l’affaire de la résidence privée de Naegok du président Lee et ouvrir une audition parlementaire par le comité en charge de la culture, des sports, du tourisme, des médias et des communications sur le sujet des grèves des grands médias.

  
En particulier, les deux partis présenteront ensemble une motion en vue d’examiner deux députés élus à la proportionnelle du Parti du progrès unifié (PPU), Lee Seok-ki et Kim Jae-yeon jugés pro-nord-coréens, pour avoir commis des fraudes lors des primaires qui ont précédé les législatives du 11 avril dernier.

  
jhoh@yna.co.kr
(FIN)