> National
2012/06/29 10:42 KST
Dixième anniversaire du 2e affrontement naval intercoréen à Yeonpyeong : «Pyongyang doit renoncer à ses provocations»


SEOUL, 29 juin (Yonhap) -- Une cérémonie commémorant la deuxième bataille navale entre les deux Corées en plein milieu de la Coupe du monde de football Corée-Japon 2002 s’est tenue ce vendredi au Commandement de la 2e flotte à Pyeongtaek.

  
A cette cérémonie commémorative, le président Lee Myung-bak a été présent, une première pour un chef d’Etat. Lee a indiqué dans son discours que «nous défendrons dans tous les cas notre pays contre tout type d’invasion». «Toutes les provocations nord-coréennes, dont le torpillage du Cheonan et le bombardement sur l’île de Yeonpyeong, ont été menées avec une intention systématique et ne sont pas un hasard.»

En particulier, Lee a rappelé que «ce deuxième affrontement naval a eu lieu à une époque où les échanges intercoréens étaient florissants avec des aides au Nord et des rencontres intercoréennes». «Nous rêvions peut-être à l’époque que la paix viendrait bientôt tout en négligeant les risques de guerre. C’est à ce moment précis que la Corée du Nord a commis une attaque militaire directe.»

Lee a tout de même mis en garde en disant que «notre ultime but est la paix dans la péninsule coréenne, la prospérité harmonieuse des deux parties et ensuite la réunification pacifique». «Nous somme prêts à coopérer avec le Nord pour atteindre ce but et la Corée du Nord doit sortir de ses idées datant de l’époque de la guerre froide et renoncer à ses provocations militaires pour réanimer la vie du peuple pour engager une marche vers la prospérité des deux côtés.»

Le deuxième affrontement naval à Yeonpyeong, une île proche de la Corée du Nord en mer Jaune, a eu lieu à 10h25 le 29 juin 2002 avec des tirs d’un navire militaire nord-coréen contre la corvette Chamsuri 357. Avant cette attaque subite, deux patrouilleurs nord-coréens étaient descendus au Sud en franchissant la Ligne de limite Nord (NLL). A l’issue de cette attaque, six marins sud-coréens sont morts et 19 autres ont été blessés. Les dégâts subis par la partie nord-coréenne ont aussi été importants bien qu'ils n'aient pu être évalués avec exactitude.Des visiteurs du Musée mémorial de la guerre passent devant la corvette Chamsuri.

jhoh@yna.co.kr
(FIN)