> National
2012/06/28 21:37 KST
«Démocratie économique» : Lee demande aux conglomérats de coopérer


SEOUL, 28 juin (Yonhap) -- Le président Lee Myung-bak a déclaré aujourd’hui que les conglomérats devraient éviter d'être trop négatifs en jugeant ses appels en faveur d’une «démocratisation économique» comme un frein à leurs activités, les invitant de nouveau à contribuer davantage à la réduction des inégalités économiques.

  
Les discours en faveur de la «démocratisation économique» se sont multipliés en Corée du Sud au cours des derniers mois, le Parti Saenuri majoritaire et l’opposition cherchant à se mettre au diapason de l’opinion publique à l'approche des présidentielles de décembre.

  
Ces appels ne rassurent pas les conglomérats qui craignent d'être injustement montrés du doigt.

  
«Les conglomérats ne devraient pas aborder aveuglément le discours des milieux politiques sur la démocratisation économique uniquement sous l'angle négatif» a déclaré Lee lors d'une réunion politique économique. «Je ne pense pas qu'il ait pour but de réduire le volume des affaires.»

«Nous devrions nous occuper davantage des autres à l'heure où notre société se trouve en difficulté», a ajouté le président.

  
Au sujet de la grève nationale des camionneurs, Lee a donné comme instruction aux autorités d'étudier les demandes des grévistes, d’accepter celles qui sont raisonnables et de rejeter les autres sans équivoque afin que le conflit puisse être réglé rapidement.

  
catherine@yna.co.kr
(FIN)