> National
2012/06/26 01:40 KST
Les présidents sud-coréen et colombien conviennent de traiter rapidement l'ALE


BOGOTA, Colombie, 25 juin (Yonhap) -- Le président sud-coréen Lee Myung-bak et son homologue colombien Juan Manuel Santos ont convenu ce lundi de prendre des mesures pour traiter rapidement l'accord de libre-échange (ALE) entre les deux parties, qui vient d’être conclu pour qu'il puisse entrer en vigueur le plus tôt possible.

  
Juste avant le sommet, les deux côtés ont annoncé la fin des négociations sur l'ALE qui ont duré deux ans et demi.

  
Durant le sommet, Lee et Santos ont exprimé leur satisfaction et projettent de prendre des mesures pour appliquer l'ALE le plus tôt possible, a indiqué le bureau présidentiel sud-coréen dans un communiqué.

  
Les deux leaders ont également partagé le même point de vue selon lequel l'ALE améliorera la coopération économique entre les deux pays, selon le bureau présidentiel.

  
Ils ont également convenu de renforcer la coopération pour la construction de logements, des projets d’infrastructures en Colombie ainsi que pour le développement de pétrole, de ressources minérales, de l'industrie pétrochimique, de l'éducation, de la culture et autres domaines.

  
Lee est le premier président sud-coréen à s’être rendu en Colombie, le seul pays d'Amérique centrale et du Sud à avoir combattu avec la Corée du Sud contre les forces nord-coréennes durant la guerre de Corée de 1950-1953.

  
Environ 5.300 soldats colombiens ont été dépêchés, et parmi eux, 213 ont été tués et 567 ont été blessés.

  
Lee a remercié le sacrifice de la Colombie pour défendre la Corée du Sud et Santos a réaffirmé le soutien de la Colombie pour la paix et la stabilité sur la péninsule coréenne ainsi que pour la politique vis-à-vis de la Corée du Nord, a ajouté le bureau présidentiel.

  
rainmaker0220@yna.co.kr
(FIN)