> National
2012/06/24 09:37 KST
Visite de Lee au Chili : accord pour accroître l’efficacité de l’ALE


SANTIAGO, Chili, 23 juin (Yonhap) -- Le président sud-coréen Lee Myung-bak est parti aujourd’hui pour la Colombie, concluant ainsi sa visite de trois jours au Chili qui s’est centrée sur le renforcement des relations commerciales entre les deux pays avec comme base leur accord de libre-échange (ALE) entré en application en 2004.

  
En sept ans, le volume commercial avec le Chili a été multiplié par 4,6, pour atteindre 7,24 milliards de dollars l’année dernière. En outre, la part de marché de la Corée du Sud dans ce pays d’Amérique du Sud a aussi doublé à 6,4% au cours de la même période.

  
Le pacte commercial a constitué le principal sujet de discussion du sommet entre Lee et son homologue chilien, Sebastián Piñera, qui a eu lieu hier. Les deux chefs d’Etat ont annoncé à cette occasion l’entrée dans la «deuxième étape» de l’ALE afin d’étendre la coopération bilatérale dans des domaines variés, comme les énergies renouvelables, l’éducation et la culture.

  
Consécutivement au sommet, les deux parties ont signé trois accords de coopération : un dans les énergies offshore, pour des usines marémotrices notamment, un autre pour la recherche et développement dans les énergies renouvelables et autres technologies vertes, et un troisième visant à prévenir la pollution liée aux mines.

  
Piñera a exprimé son vœu de stimuler le rapprochement dans les énergies renouvelables. En mars dernier, il avait visité la plus grande usine marémotrice au monde sur la côte ouest de la Corée à l’occasion de sa venue dans le pays pour le sommet sur la sécurité nucléaire.

  
Le Chili était la troisième étape de sa tournée dans quatre pays d’Amérique latine, après le Mexique (sommet du G20) et le Brésil (Rio+20). Cette année marque aussi le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la Corée du Sud et le Chili, forgées en 1962.

  
xb@yna.co.kr
(FIN)