> National
2012/06/14 19:03 KST
(LEAD) Lee se montre confiant par rapport à la crise économique mondiale


SEOUL, 14 juin (Yonhap) -- Le président sud-coréen Lee Myung-bak a déclaré ce jeudi être confiant quant à la capacité du Sud à bien gérer la crise économique mondiale provoquée par les difficultés financières de la zone euro, le pays s'étant suffisamment préparé pour faire face à une telle situation.

  
«Le gouvernement ne baissera absolument pas la garde et surveillera de près les évolutions de la situation économique mondiale», a indiqué Lee dans un discours prononcé lors de la cérémonie de commémoration du 50e anniversaire de l’Agence coréenne de promotion du commerce et de l’investissement (KOTRA).

  
Lee a par ailleurs présenté ses condoléances aux proches des huit industriels sud-coréens qui ont péri lors du crash d’hélicoptère qui a eu lieu récemment au Pérou, alors qu’ils revenaient d’une mission de repérage d’un site potentiel pour un projet de centrale hydroélectrique, indiquant que ces hommes s’étaient sacrifiés pour faire de la Corée l’une des plus grandes puissance commerciales du monde.

  
«Pour atteindre 1.000 milliards de dollars d’échanges commerciaux, il a fallu le sang, la sueur et les efforts d'industriels et d’ouvriers», a commenté Lee. «Au-delà des 1.000 milliards de dollars d’échange commerciaux, nous sommes entrés dans l’ère de 2.000 milliards d’échanges commerciaux fondés sur la base de cet ADN du succès».

  
Bien que ce soient surtout les conglomérats qui aient permis de réaliser cet exploit commercial historique, Lee a souligné que les petites et moyennes entreprises devaient participer davantage et travailler de concert avec les grands groupes pour le pays puisse atteindre ce nouvel objectif des 2.000 milliards de dollars.

  
Lee a par ailleurs déclaré que la Corée du Sud était en mesure de rejoindre le «club 20-50» des pays dont la population compte plus de 50 millions d’habitants avec un revenu national par tête supérieur à 20.000 dollars, le pays ayant «grand ouvert ses portes» et promu les échanges commerciaux avec les autres nations.

  
«Nous sommes la seule nation à avoir développé des accords de libre échange avec les trois plus grands blocs économiques que sont les Etats-Unis, les 27 pays de l’Union européenne et les 10 pays de l'Asean », a indiqué Lee.

  
Avant cette cérémonie, Lee s'était réuni avec des représentants du secteur du commerce et des hommes d'affaires de sociétés exportatrices, soulignant que les performances du Sud en matière d'exportations allaient déterminer la capacité du pays à dépasser le seuil des 1.000 milliards de dollars d'échanges commerciaux.

  
«Je pense que cette année va marquer un tournant en matière d'exportations. Si nous franchissons cette année correctement, alors les choses se dérouleront en douceur par la suite», a assuré Lee. «Ce qui importe c'est que toutes les entreprises exportatrices atteignent leurs objectifs. Si elles revoient leurs objectifs à la baisse à cause de la situation difficile de cette année, alors les objectifs de la Corée du Sud ne pourront qu'être revus à la baisse».

   catherine@yna.co.kr
(FIN)