> National
2012/06/08 14:53 KST
Parti Saenuri : menace de clash pour la primaire présidentielle


SEOUL, 08 juin (Yonhap) -- Des députés du Parti Saenuri semblaient ce vendredi être proches de déclencher une querelle majeure après avoir demandé la révision du règlement de la primaire présidentielle du parti de la majorité aux proches de Park Geun-hye qui ne souhaitent aucun changement alors que ses rivaux songent à appeler à un boycott massif.

  
Un affrontement devrait en effet avoir lieu sur le sujet lors du rassemblement de députés qui se tient aujourd’hui et demain. Des candidats potentiels, dont le gouverneur de la province du Gyeonggi, Kim Moon-soo, et les députés Chung Mong-joon et Lee Jae-ho, ont d’ores et déjà averti qu’ils pourraient abandonner la course collectivement si le parti maintenait son règlement actuel jugé trop favorable à Park.

  
Selon le règlement en cours, la personne qui sera désignée par le parti pour l’élection présidentielle de la fin de l’année sera déterminée à travers une combinaison de votes, avec une moitié provenant des membres du parti et l’autre des citoyens ordinaires. Les candidats à l’exception de Park souhaitent que le gagnant de la primaire soit décidé par le peuple uniquement.

  
Les trois candidats cités ont demandé notamment l’établissement dans un premier temps d’un comité préparatoire en vue de la primaire afin de discuter des changements de règlement avant le lancement d’un comité électoral à part entière. Avant-hier, cependant, le secrétaire général du parti a rejeté la requête en arguant qu’il ne restait plus suffisamment de temps pour créer un tel comité. Le Parti Saenuri prévoit de lancer son comité électoral la semaine prochaine.

  
«Les candidats autres que Park se réuniront vers dimanche et enverront un avertissement fort à la direction du parti», a déclaré un proche de l’un des trois candidats, en ajoutant que l’éventualité d’un boycott massif de la primaire n’était pas à écarter. Plus particulièrement, Lee a accusé la faction pro-Park de mener le parti dans la mauvaise direction : «Ils veulent une primaire facile. […] S’ils font cela, pourront-ils gagner le cœur des gens pour la course finale ?»

Park et son entourage ne sont pour leur part pas favorables à une modification du processus de sélection du candidat du parti en affirmant que cela n’a aucun sens d’«ajuster les règles du jeu pour les athlètes» et que ce sont les «athlètes» qui doivent s’adapter aux règles. Park est considérée comme la grande favorite de la primaire Saenuri après avoir reconstruit un parti aux abois à travers des réformes radicales et remporté une victoire inattendue aux élections législatives d’avril dernier.

  
xb@yna.co.kr
(FIN)