> National
2012/06/01 11:35 KST
Fleur Pellerin s'efforcera de renforcer les relations Séoul-Paris



PARIS, 31 mai (Yonhap) -- Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique du gouvernement français, a évalué positivement ce jeudi le grand intérêt affiché par son pays d’origine, la Corée du Sud, dont elle est fière d'être originaire, et a émis le souhait de voir les relations entre les deux pays se renforcer dans divers domaines.

  
Lors d’une interview avec des correspondants sud-coréens à Paris, Pellerin a fait part de la possibilité d’un voyage en Corée du Sud l’année prochaine au plus tôt tout en précisant que, même en cas de visite à Séoul, elle ne chercherait pas à retrouver ses parents biologiques ou ses proches. Elle aimerait plutôt apprendre davantage sur la culture coréenne à laquelle elle s’intéresse beaucoup.

  
En outre, Pellerin a affiché son grand intérêt à l’égard des systèmes et réseaux de communication à haut débit de la Corée du Sud et aux géants technologiques sud-coréens.

  
«En tant que ministre en charge de l’économie numérique de la France, j’aimerais apprendre l’ensemble du système modèle de réseaux de communication à haut débit de la Corée du Sud» pour faire avancer le système français. La France devrait voir les réseaux à haut débit se déployer à travers tout le territoire dans dix ans, a-t-elle prévu.

  
La première ministre française d’origine coréenne a aussi souligné le développement économique rapide qu'a connu le pays qui a de grands potentiels de croissance, tout en faisant part de sa volonté d’étudier le succès de Samsung et LG et les mesures innovantes qui leur ont permis de devenir des entreprises mondialement reconnues.

  
Elle a également indiqué qu’elle mettrait en place des projets visant à attirer davantage d’investissements sud-coréens en France et chercherait à développer les échanges entre étudiants des deux pays.

Pellerin a révélé avoir rencontré officieusement depuis sa prise de fonction le ministre des Affaires étrangères sud-coréen Kim Sung-hwan, l’ambassadeur de Corée du Sud à Paris Park Heung-shin ainsi que d’autres personnalités sud-coréennes pour discuter des moyens d’accroître la coopération entre les deux pays.

  
Même si elle est arrivée en France seulement six mois après sa naissance, Pellerin a confié son intérêt de voir toute l’attention que sa nomination a suscitée en Corée bien qu’elle soit Française sous tous ses aspects sauf son apparence physique.

  
lsr@yna.co.kr
(FIN)