> National
2012/05/23 15:55 KST
PPU : les députés élus à la proportionnelle ont jusqu’à vendredi pour démissionner



SEOUL, 23 mai (Yonhap) -- La direction par intérim du Parti du progrès unifié (PPU) a de nouveau déclaré ce mercredi que les 14 ex-candidats à la représentation proportionnelle, et parmi eux deux députés, seraient exclus du parti s’ils ne présentent pas leur démission vendredi au plus tard, a déclaré Kang Ki-kab, président du comité d’urgence.

  
Il a en effet indiqué que le parti ne pourrait se réformer sans la démission de ces 14 membres et que leur exclusion serait utilisée en dernier ressort pour mener à bien la réforme.

  
La semaine dernière, le comité d’urgence, mis en place pour répondre à la véritable crise interne qui menace de faire exploser le parti progressiste, avait lancé un premier ultimatum à Lee Seok-gi et Kim Jae-yeon, tous deux siégeant à l’Assemblée nationale et accusés d’être impliqués dans la fraude des élections primaires tenues avant les législatives du mois dernier.

  
Avant-hier, la crise a pris un nouveau tournant après que le quartier général a été perquisitionné par des membres du Parquet de Séoul. Les procureurs ont saisi le lendemain trois serveurs informatiques pour enquêter sur les fraudes potentielles, les élections primaires du PPU ayant été soumises au vote sur Internet.

  
thomas@yna.co.kr
(FIN)