2017/11/23 19:47 KST

Article View Option

(Interview Yonhap) L'envoyé de Xi promet un rôle «constructif» de la Chine pour résoudre le problème du nucléaire en Corée du Nord

SEOUL, 23 nov. (Yonhap) -- He Yiting, vice-président exécutif de l’Ecole centrale du Parti communiste chinois (PCC) a indiqué ce jeudi que la Chine coopère étroitement avec la communauté internationale pour freiner les ambitions nucléaires de la Corée du Nord et qu'elle continuera à jouer un rôle «constructif» afin de surmonter l'impasse sur le nucléaire, qui est à un point «critique».

Dans une interview écrite avec l'agence de presse Yonhap, He a souligné l'importance des relations bilatérales entre la Corée du Sud et la Chine et a ajouté que Pékin s'efforcera de renforcer ces liens de façon «saine» et «stable».

Le responsable chinois effectue cette semaine un voyage à Séoul afin de présenter les résultats du 19e Congrès national du Parti communiste chinois. He est un proche conseiller du président chinois Xi Jinping.

«La position de la Chine en ce qui concerne la péninsule coréenne est claire et constante en cela qu'elle soutient la dénucléarisation de la péninsule, la protection de la paix et de la stabilité ainsi que la résolution des problèmes à travers des discussions et négociations», a dit l'envoyé chinois. «Nous continuons à travailler étroitement avec d'autres pays pour empêcher toute guerre de se déclarer, maintenir la paix et inciter la réconciliation et le dialogue.»

He Yiting.
He Yiting.

«La situation actuelle sur la péninsule coréenne est à un moment complexe et critique. Nous espérons que la Corée du Sud et les autres pays concernés jouent suffisamment leur rôle et assument leurs responsabilités, tout en, à travers des efforts conjoints, cherchant à apaiser les tensions et à pousser les choses sur le bon chemin, vers une résolution du problème au moyen de négociations promptes.»

«Nous continuerons à jouer un rôle constructif à l'avenir.»

En ce qui concerne les relations bilatérales avec la Corée du Sud, He a qualifié les deux pays de «voisins importants» et de «partenaires» et a estimé que de meilleures relations entre Séoul et Pékin sont non seulement dans l'intérêt des deux peuples mais aussi dans l'intérêt de la paix et de la stabilité régionales.

«La Chine et la Corée du Sud sont d’importants partenaires», a-t-il dit. «La Chine, aux côtés de la Corée du Sud, cherchera à faire progresser les relations bilatérales de façon saine et stable, en surmontant les défis auxquels font face actuellement les relations entre les deux pays.»

Expliquant les résultats du 19e congrès du Parti communiste, le haut responsable chinois a fait savoir qu'il n'y a pas de grands changements dans la ligne diplomatique chinoise et a assuré que la Chine ne poursuivra pas ses propres intérêts aux dépends des autres pays, ajoutant toutefois que l'Empire du Milieu n’abandonnera pas ses intérêts «justifiés».

He a aussi tenu à dire que la Chine ne cherchera pas l'hégémonie aussi forte qu’elle devienne et qu'elle ne cherchera pas à étendre ses frontières.

«Nous espérons que (la Chine et la Corée du Sud) approfondissent leur compréhension mutuelle à travers des échanges, trouvent un terrain d’entente pour leur bénéfice mutuel et diversifient leurs domaines de coopération pour contribuer activement ensemble à la paix et au développement de la région de l'Asie du Nord-Est.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)