SNS Share
Article View Option

2016/11/09 11:44 KST

(Interview Yonhap) Le président kazakh appelle la Corée du Nord à suivre le modèle de dénucléarisation de son pays

MOSCOU, 09 nov. (Yonhap) -- Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev, attendu ce mercredi en Corée du Sud pour une visite d’Etat de trois jours, a conseillé à la Corée du Nord de suivre l’exemple du Kazakhstan en abandonnant son programme de développement nucléaire.

«Je conseille à la Corée du Nord qui ne renonce toujours pas à sa politique de développement nucléaire de suivre le modèle de dénucléarisation mis en place par le Kazakhstan», a déclaré le président kazakh dans une interview écrite à l’agence de presse Yonhap.

Au moment de son indépendance suite à l’effondrement de l’URSS en 1991, le Kazakhstan était la quatrième puissance nucléaire mondiale derrière les Etats-Unis, la Russie et le Royaume-Uni avec 1.400 armes nucléaires stratégiques, une centaine de missiles balistiques intercontinentaux et quarantaine de bombardiers nucléaires stratégiques.

Le pays de l’ex-URSS a toutefois choisi de développer son économie au détriment de son programme nucléaire en s’appuyant sur des aides internationales fournies par les pays avancés en contrepartie de son engagement de démantèlement de ses installations nucléaires.

Depuis, il n’a cessé d’afficher une forte croissance avec un taux de croissance annuel de plus de 9% depuis 2000 et est devenu l’économie la plus développée parmi les ex-pays soviétiques d’Asie centrale.

Nazarbaïev, qui a pris l’initiative de créer une zone dénucléarisée d’Asie centrale, a également critiqué la politique de développement nucléaire de Pyongyang à plusieurs occasions. Au cours de son sommet avec la présidente Park Geun-hye prévu demain, la question nucléaire nord-coréenne devrait être abordée.

En outre, le dirigeant kazakh a invité les entreprises coréennes à venir nombreuses dans son pays pour investir dans divers projets dont celui destiné à créer un centre logistique et une zone économique spéciale près de la frontière avec la Chine.

«Actuellement, pas moins de 465 coentreprises formées avec des fonds d’investissement coréens sont présentes au Kazakhstan et 14 projets conjoints d’une valeur de 161 millions de dollars ont déjà été mis en place», a souligné le président.

Nazarbaïev a de même noté que les économies des deux pays sont «complémentaires» sur le marché mondial en prévoyant que la conclusion de l’accord de libre-échange entre l’Union économique eurasiatique, dont son pays est membre, et la Corée du Sud ouvrira un nouvel horizon à la coopération économique entre les deux pays.

ⓒ Bureau présidentiel kazakh
Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev

ⓒ Bureau présidentiel kazakh

lsr@yna.co.kr

(FIN)