SNS Share
Article View Option

2012/03/16 11:32 KST

(Interview Yonhap) Ambassadeur en Afrique du Sud : les investissements sont plus importants que les aides

JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 15 mars (Yonhap) -- Lee Yoon, ambassadeur de Corée du Sud en Afrique du Sud, a mis ce vendredi l’accent sur l’esprit de partenariat et de réciprocité entre les entreprises sud-coréennes et sud-africaines.

  
Lors d’une interview exclusive accordée à l’agence de presse Yonhap à l’occasion du 20e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays, Lee a déclaré : «Le commerce passe avant les aides et les investissements, les transferts de technologies et le partage des expériences passent avant le commerce.»

L’ambassadeur qui est entré en fonction en avril 2011 a appelé Séoul à déployer davantage d’efforts et de ressources au niveau gouvernemental sur le continent africain, notant que le rôle du gouvernement est toujours important en Afrique.

  
A propos des échanges de personnels entre les deux pays, Lee a noté un bond considérable ces dernières années : «En 2010, un total de 7.700 Sud-Africains se sont rendus en Corée du Sud et 17.500 Sud-Coréens ont visité l’Afrique du Sud.» Il a prévu une augmentation progressive des échanges de personnels à l’avenir dans le sillage du renforcement des relations économiques et commerciales entre les deux pays.

  
Les échanges commerciaux bilatéraux ont totalisé 5,4 milliards de dollars l’année dernière, un record historique et une augmentation de 36% par rapport à 2010. La Corée du Sud a connu un déficit commercial vis-à-vis de ce pays africain alors que les importations sud-coréennes se sont élevées à 3,1 milliards de dollars et les exportations à 2,3 milliards de dollars. Ceci dit, les deux économies sont complémentaires étant donné que la Corée du Sud exporte des produits à haute valeur ajoutée comme des produits électroniques et importe des ressources minérales, a estimé l’ambassadeur.

  
L’ambassadeur a cependant noté que malgré l’augmentation des échanges bilatéraux, la culture et l’histoire de Corée restaient méconnues en Afrique du Sud, soulignant la nécessité d’établir un centre culturel coréen dans le pays africain pour une promotion efficace de la Corée du Sud.

  
lsr@yna.co.kr
(FIN)