2018/11/05 09:11 KST

Article View Option

Pompeo rencontera son homologue nord-coréen à New York «à la fin de cette semaine»

Le vice-président du Comité central du Parti du travail de Corée, Kim Yong-chol, et le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Pyongyang. (Reuters=Yonhap)
Le vice-président du Comité central du Parti du travail de Corée, Kim Yong-chol, et le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Pyongyang. (Reuters=Yonhap)

WASHINGTON, 04 nov. (Yonhap) -- Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a déclaré ce dimanche qu'il rencontrera son homologue nord-coréen à New York «à la fin de cette semaine» afin de continuer les discussions sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Pompeo a indiqué dans deux interviews différentes qu'il s'agira de Kim Yong-chol, le vice-président du Comité central du Parti du travail de Corée, mais n'a pas dévoilé la date exacte de leur rencontre.

«Je serai à New York à la fin de cette semaine pour rencontrer mon homologue, Kim Yong-chol», a déclaré Pompeo lors d'une interview accordée à l'émission de la chaîne de télévision CBS «Face the Nation».

«Je m'attends à ce que nous fassions des progrès réels, dont des efforts pour nous assurer que le sommet entre nos deux dirigeants puisse avoir lieu, pour faire de grands progrès vers la dénucléarisation.»

Un deuxième sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un devrait avoir lieu au début de l'année prochaine.

Au premier sommet à Singapour en juin, Kim s'est engagé à travailler pour la dénucléarisation «complète» de la péninsule coréenne en échange de garanties de sécurité des Etats-Unis.

Plusieurs sources diplomatiques ont fait savoir à Yonhap plus tôt que la rencontre Pompeo-Kim est prévue pour jeudi et vendredi, tandis que d'autres informations ont avancé mercredi et jeudi.

«Nous continuons à négocier avec les Nord-Coréens pour accomplir ce que le président Trump a présenté : la dénucléarisation complètement vérifiée de la péninsule coréenne par les Etats-Unis et un avenir meilleur pour le peuple nord-coréen», a dit Pompeo lors d'une interview accordée à Fox News.

Mais il a souligné que la vérification sera la clé. «Non seulement la dénucléarisation complète, mais aussi notre capacité à vérifier ce qu'elle a réalisé est également une condition préalable pour lever les sanctions économique», a-t-il ajouté à CBS.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo (AFP=Yonhap)
Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo (AFP=Yonhap)

La Corée du Nord a accru sa protestation contre les sanctions menées par les Etats-Unis. Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a menacé de retourner à l'ancienne politique «Byongjin», qui appelle à développer simultanément son programme nucléaire et l'économie si les Etats-Unis ne commencent pas à lever les sanctions.

«Je ne m'inquiète pas de la rhétorique», a indiqué Pompeo à Fox News. «Nous avons vu cela à travers les négociations. Nous savons avec qui nous négocions. Nous savons quelle est leur position. Et le président Trump a clairement exposé sa position : pas d'aide économique jusqu'à ce que nous accomplissions notre objectif final.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)