2018/10/08 17:56 KST

Article View Option

Pyongyang et Washington vont discuter du côté logistique de la venue des inspecteurs nucléaires

SEOUL, 08 oct. (Yonhap) -- Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est engagé à permettre aux inspecteurs étrangers de se rendre sur son site nucléaire de Punggye-ri dès que le côté logistique des inspections sera réglé, a déclaré ce lundi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

Le voyage dimanche à Pyongyang du secrétaire d'Etat américain a permis de réaliser «d'importants progrès». Il s'est entretenu pendant plusieurs heures avec Kim.

«Une fois le côté logistique réglé, le président Kim a dit être prêt à autoriser leur visite», a dit Pompeo au cours d'un point de presse, ajoutant «Et il y a de nombreuses questions logistiques mais nous y travaillerons le moment venu.»

La Corée du Nord n'avait pas invité d'experts internationaux en mai quand elle a fait exploser les tunnels souterrains à Punggye-ri.

Explosion d'un tunnel souterrain à Punggye-ri en Corée du Nord le 24 mai 2018.
Explosion d'un tunnel souterrain à Punggye-ri en Corée du Nord le 24 mai 2018.

Pompeo a aussi dit avoir discuté de la question de la vérification du démantèlement programmé des installations nord-coréennes d'essai de missiles balistiques près de la frontière chinoise.

Interrogé quant aux installations précises qui seront soumises à une inspection internationale, Pompeo a répondu «Punggye-ri. Et le site d'essai de moteurs de missiles.»

A propos du deuxième sommet bilatéral, il a dit que les deux parties sont «assez proches» d'un accord, en tempérant toutefois que «parfois le dernier point est difficile à résoudre.»

Le secrétaire d'Etat américain s'est dirigé vers Pékin en fin de journée pour s'entretenir avec son homologue chinois Wang Yi. Aucune réunion avec le président chinois Xi Jinping n'est prévue.

Le département d'Etat a annoncé la tenue de discussions de suivi de niveau opérationnel, dont la date et le lieu n'ont pas été communiqués.

Les négociations seront menées par le représentant américain pour la Corée du Nord Stephen Biegun et la vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères Choe Sun-hui, a fait savoir Pompeo.

Choe est en route vers Moscou pour s'entretenir avec des officiels russes et chinois. Elle va participer mardi à une réunion trilatérale avec ses homologues russe et chinois, a annoncé le gouvernement russe.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)