2018/09/11 19:35 KST

Article View Option

Lee demande à la Mongolie de coopérer au projet de communauté ferroviaire en Asie de l'Est

VLADIVOSTOK, 11 sept. (Yonhap) -- Le Premier ministre Lee Nak-yon a dit ce mardi s'attendre à ce que la Mongolie coopère à la proposition de Séoul de bâtir une communauté ferroviaire en Asie de l'Est afin de promouvoir les échanges multilatéraux, la confiance et la paix.

Au cours de sa rencontre à Vladivostok avec le président mongol Khaltmaa Battulga, Lee a également dit espérer que les deux pays feront des progrès dans les pourparlers en cours destinés à faire évoluer la relation bilatérale au niveau d'un «partenariat stratégique».

«J'ai exprimé mon appréciation au président Battulga, qui a reçu la confiance de la Corée du Sud et de la Corée du Nord, pour son soutien aux efforts (de paix) de notre gouvernement», a déclaré Lee. «Je m'attends à ce que vous exerciez une influence constructive à l'avenir.»

Lors de son discours donné le jour de la Libération le 15 août, le président Moon Jae-in a proposé de construire une communauté ferroviaire impliquant plusieurs pays, dont les deux Corées, le Japon, la Chine et la Russie, disant que celle-ci pourrait jeter les bases d'une coexistence et prospérité dans la région.

Le Premier ministre a également souligné la nécessité de faire des «progrès pratiques» dans la dénucléarisation de la Corée du Nord pour faciliter les liaisons ferroviaires.

«Pour que les chemins de fer entre les deux Corées soient connectés, la paix dans la péninsule et les échanges et la coopération doivent prendre racine», a-t-il déclaré. «À cette fin, les sanctions imposées par les Etats-Unis contre le Nord doivent être assouplies et, pour cela, il faut que la dénucléarisation du Nord progresse concrètement».

Le président mongol a déclaré qu'on lui a dit que le troisième sommet intercoréen entre Moon et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, qui aura lieu à Pyongyang la semaine prochaine, débouchera sur de nouveaux accomplissements.

Le dirigeant mongol a également souligné que les ressources énergétiques abondantes de son pays, telles que le charbon et l'énergie éolienne, pourraient générer des opportunités de coopération avec la Corée du Sud et le Japon dans le secteur énergétique.

Lee était à Vladivostok pour assister au Forum économique oriental, organisé chaque année à Vladivostok depuis 2015 par le président russe Vladimir Poutine.

Le Premier ministre Lee Nak-yon (à gauche) serre la main du président mongol Khaltmaa Battulga avant leur réunion à Vladivostok ce mardi 11 septembre 2018.
Le Premier ministre Lee Nak-yon (à gauche) serre la main du président mongol Khaltmaa Battulga avant leur réunion à Vladivostok ce mardi 11 septembre 2018.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)