Enquête sur neuf cargaisons de charbon soupçonnées de provenir de Corée du Nord

2018/08/06 18:59 KST

Article View Option

Enquête sur neuf cargaisons de charbon soupçonnées de provenir de Corée du Nord

SEOUL, 06 août (Yonhap) -- Neuf cargaisons de charbon, qui proviendraient de la Corée du Nord, font l’objet d'une enquête car elles seraient entrées dans des ports sud-coréens en violation des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies, a fait savoir ce lundi un responsable du ministère des Affaires étrangères.

Les Etats-Unis s’intéresseraient de près à ces cargaisons, qui pourraient exposer des entités sud-coréennes, dont une qui est affiliée à l’entreprise nationale d'électricité, à des sanctions américaines.

Le ministère des Affaires étrangères a toutefois démenti. «Les cargaisons soupçonnées de charbon nord-coréen sont quelque chose sur lesquelles la Corée du Sud et les Etats-Unis travaillent étroitement depuis le début. Les Etats-Unis apprécient en outre nos efforts», selon la source. «Le gouvernement américain n’a fait part d’aucune inquiétude.»

Le responsable a également rappelé que les Etats-Unis imposent des sanctions unilatérales uniquement en cas de violations répétées et systématiques.

«Nous nous intéressons à neuf cas de cargaisons de charbon (nord-coréen)», a dit la source, qui a ajouté que certains de ces cas pourraient être blanchis après enquête.

Adoptée en décembre dernier à la suite du lancement d’un missile à longue portée en Corée du Nord, la résolution 2397 du Conseil de sécurité des Nations unies autorise un pays à capturer et à examiner un navire soupçonné d’être impliqué dans des activités interdites avec la Corée du Nord. La résolution 2371, adoptée en août dernier, impose une interdiction générale à la vente de charbon, de minerai de fer et d’autres ressources minérales de Corée du Nord.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)