Les représentants sud-coréen et chinois sur le nucléaire discutent de la fin de la guerre en Corée

2018/08/06 18:28 KST

Article View Option

Les représentants sud-coréen et chinois sur le nucléaire discutent de la fin de la guerre en Corée

PEKIN/SEOUL, 06 août (Yonhap) -- Les représentants sud-coréen et chinois sur le nucléaire ont discuté ce lundi de la déclaration d’une fin formelle à la guerre de Corée (1950-53).

Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, a rencontré à Pékin son homologue chinois Kong Xuanyou, dans le cadre des efforts destinés à renforcer la «communication stratégique» des deux pays, selon le ministère des Affaires étrangères.

«J'ai discuté avec le vice-ministre Kong Xuanyou de la façon dont progresse la déclaration envisagée de la fin de la guerre de Corée et le vice-ministre Kong a aussi fait part de ce qu'il a discuté avec la Corée du Nord au cours de son récent voyage à Pyongyang», a déclaré Lee à l'agence de presse Yonhap après la rencontre.

«Ce qui est positif c'est que les points de vue de la Corée du Sud et de la Chine convergent considérablement sur les questions liées à la péninsule coréenne» , a-t-il ajouté.

Lee a aussi dit avoir parlé avec la Chine de la possibilité qu'elle participe à la déclaration de la fin de la guerre.

Séoul poursuit ses efforts pour déclarer officiellement la fin de la guerre d’ici la fin d’année. Pyongyang souhaite également que cela se fasse rapidement mais les Etats-Unis restent prudents, demandant au Nord de prendre d’abord des mesures concrètes envers la dénucléarisation.

Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, parle à l'agence de presse Yonhap à l'aéroport de Pékin avant son retour en Corée du Sud le lundi 6 août 2018.
Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, parle à l'agence de presse Yonhap à l'aéroport de Pékin avant son retour en Corée du Sud le lundi 6 août 2018.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)