(LEAD) ARF : le communiqué présidentiel appelle Pyongyang à honorer son engagement de dénucléarisation complète

2018/08/06 17:06 KST

Article View Option

(LEAD) ARF : le communiqué présidentiel appelle Pyongyang à honorer son engagement de dénucléarisation complète

25e Forum régional de l'Asean

SEOUL, 06 août (Yonhap) -- Les ministres des Affaires étrangères de l'Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) et de 17 autres pays ont exhorté la Corée du Nord à respecter son engagement pour la dénucléarisation complète au cours de leur rassemblement à Singapour, a montré ce lundi le communiqué présidentiel.

Singapour, qui assure cette année la présidence du Forum régional de l’Asean (ARF), a publié le communiqué récapitulant les discussions ministérielles qui ont eu lieu samedi dernier dans la cité-Etat. L’ARF est le seul forum régional auquel le chef de la diplomatie nord-coréenne participe.

«Les ministres ont exhorté toutes les parties concernées à continuer à œuvrer à la réalisation de la paix durable et de la stabilité sur une péninsule coréenne dénucléarisée», selon le communiqué.

«Ils ont également exhorté la RPDC à respecter son engagement déclaré pour la dénucléarisation complète et sa promesse de s’abstenir d'effectuer de nouveaux tests nucléaires et de missiles», a-t-il ajouté. La RPDC est le sigle du nom officiel de la Corée du Nord, République populaire démocratique de Corée.

Le communiqué a de même souligné que les ministres ont salué les sommets intercoréens qui se sont tenus au village de la trêve de Panmunjom en avril et mai et le sommet historique en juin à Singapour entre les dirigeants américain et nord-coréen.

Lors de ces sommets, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a promis une dénucléarisation complète de la péninsule, un engagement qui a été perçu par les optimistes comme un signe positif et jugé par les sceptiques trop vague faute de précisions sur la manière et le calendrier en vue de réaliser cet objectif.

Le communiqué a en outre indiqué qu’au cours de la réunion, certains ministres se sont dits prêts à entamer le dialogue avec le Nord pour résoudre d’autres problèmes en suspens dont des questions humanitaires.

Malgré de grandes attentes, le communiqué n’a pas inclus la fameuse «dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible» (CVID), vraisemblablement en raison de l’aversion de Pyongyang pour cette formulation.

Concernant l’absence de CVID, le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a expliqué que la présidence de l’ARF semblait avoir cherché à rédiger le communiqué de manière équilibrée.

«Le communiqué présidentiel a été élaboré après le rassemblement des opinions de tous les 27 Etats membres et a cherché à les refléter autant que possible», a déclaré le ministère.

«Il est interprété comme faisant partie des efforts destinés à utiliser une formulation équilibrée compte tenu du fait que l’ARF est le seul forum multilatéral auquel participe le Nord», a ajouté le ministère.

Ce dernier a également noté avoir expliqué lors du forum qu’il était «souhaitable» d’utiliser la formulation «dénucléarisation complète» comme celle-ci a été utilisée dans la déclaration du sommet intercoréen d’avril et dans l'accord du sommet de juin entre les Etats-Unis et le Nord.

lsr@yna.co.kr

(FIN)