Les envoyés nucléaires sud-coréen et chinois tiendront une réunion demain

2018/08/05 15:48 KST

Article View Option

Les envoyés nucléaires sud-coréen et chinois tiendront une réunion demain

Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, part pour Washington le mercredi 11 juillet 2018.
Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, part pour Washington le mercredi 11 juillet 2018.

SEOUL, 05 août (Yonhap) -- Les envoyés nucléaires de la Corée du Sud et la Chine tiendront lundi à Pékin une réunion sur la dénucléarisation de la Corée du Nord et la paix sur la péninsule coréenne, a annoncé aujourd’hui le ministère des Affaires étrangères.

Lee Do-hoon, le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité du ministère des Affaires étrangères, prévoit de rencontrer son homologue chinois Kong Xuanyou ce lundi, dans le cadre des efforts destinés à renforcer la «communication stratégique» des deux pays, selon le ministère.

«(Ils) prévoient d’échanger leurs points de vue sur les moyens d’atteindre l’objectif de la dénucléarisation complète et l’établissement d’une paix permanente sur la péninsule, en se basant sur les résultats des échanges de chaque côté avec les principaux pays, dont la récente visite de Kong en Corée du Nord le mois dernier», a précisé le ministère dans un communiqué de presse.

Les deux parties pourraient aborder la question de la déclaration de la fin officielle de la guerre de Corée (1950-1953), selon des observateurs.

La ministre des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha, a dit avoir tenu des «consultations importantes» sur la question avec ses homologues chinois et américain en marge du forum des dix pays membres de l’Association des pays de l’Asie de Sud-Est (Asean), cette semaine à Singapour.

Séoul poursuit ses efforts pour déclarer officiellement la fin de la guerre d’ici la fin d’année. Pyongyang souhaite également que la déclaration se fasse bientôt, alors que les Etats-Unis restent prudents, demandant au Nord de prendre des mesures concrètes envers la dénucléarisation.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)