2018/07/09 22:31 KST

Article View Option

Le nouvel ambassadeur américain discute de la Corée du Nord avec un responsable de la CIA

SEOUL, 09 juil. (Yonhap) -- Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud Harry Harris a rencontré ce lundi à Séoul un responsable de la CIA qui l’a informé du récent voyage en Corée du Nord du secrétaire d'État Mike Pompeo.

L’ambassade américaine à Séoul a annoncé sur son compte Twitter que Harris a été briefé par Andrew Kim, chef du Korea Mission Center de la CIA, qui a accompagné Pompeo la semaine dernière à Pyongyang. L’ambassade n'a pas fourni de plus amples détails.

Il s'agit de la première activité en public du nouvel ambassadeur américain arrivé samedi à Séoul. Le poste était vacant depuis janvier.

Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud Harry Harris (à gauche) serre la main de Andrew Kim, chef du Korea Mission Center de la CIA, ce lundi 9 juillet 2018 à Séoul.
Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud Harry Harris (à gauche) serre la main de Andrew Kim, chef du Korea Mission Center de la CIA, ce lundi 9 juillet 2018 à Séoul.

Pompeo s'est rendu la semaine dernière à Pyongyang pour établir les détails de la dénucléarisation promise par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un lors de son sommet avec le président américain Donald Trump à Singapour en juin.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a qualifié d’ «unilatérale» la demande «de gangster» de Pompeo d’une dénucléarisation «complète, vérifiable et irréversible».

Pompeo a estimé dimanche que les demandes des Etats-Unis sont justes et que «s'il s'agit d’une demande de gangster alors le monde est un gangster, car il y a eu une décision unanime au Conseil de sécurité des Nations unies sur ce qui doit être réalisé.»

Le secrétaire d'Etat américain a ajouté que les sanctions resteront en place jusqu'à ce que la dénucléarisation de la Corée du Nord ait été vérifiée.

Egalement ce lundi, le Premier ministre de Singapour Lee Hsien Loong a dit espérer que la dénucléarisation se concrétisera, tout en ajoutant que le processus sera long. Lee a fait cette remarque lors de sa rencontre avec le maire de Séoul Park Won-soon, qui est en visite à Singapour pour recevoir le Lee Kuan Yew World City Prize, qui doit son nom au père de Lee, l’ancien Premier ministre de Singapour Lee Kuan Yew.

A Séoul, le premier vice-ministre des Affaires étrangères Lim Sung-nam a rencontré cinq députés américains, dont celui de l'Ohio Mike Turner, et a appelé à une coordination étroite avec les Etats-Unis pour s'assurer que l’élan diplomatique positif entre les Etats-Unis et la Corée du Nord produise des résultats importants.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)