2018/07/09 19:40 KST

Article View Option

Moon appelle à accroître la coopération entre Séoul et New Delhi

Le président Moon Jae-in prononce un discours le lundi 9 juillet 2018 à l'hôtel Taj Palace à New Delhi, lors du forum d'affaires Corée du Sud-Inde.
Moon au forum d'affaires Corée-Inde

Le président Moon Jae-in prononce un discours le lundi 9 juillet 2018 à l'hôtel Taj Palace à New Delhi, lors du forum d'affaires Corée du Sud-Inde.

NEW DELHI, 09 juil. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a appelé ce lundi à des efforts pour accroître davantage la coopération entre la Corée du Sud et l’Inde en estimant que leurs relations économiques ne sont pas à la hauteur des attentes.

«L’Inde et la Corée du Sud sont les septième et 11e plus grandes économies au monde. Cela dit, le commerce entre les deux pays s’est élevé l’année dernière à 20 milliards de dollars, un montant non négligeable mais très en-deçà de nos attentes», a déploré le chef de l'Etat lors d’un forum commercial Corée du Sud-Inde qui a vu la présence de pas moins de 400 hommes d’affaires des deux pays.

Moon est arrivé hier dans ce pays dans le cadre d’une visite d’Etat de quatre jours.

Moon a souligné que les deux pays partageaient de nombreuses valeurs communes alors que leur gouvernement recherche ce qu’il a appelé les «3P», peuple, prospérité et paix.

«Tout d’abord, je souhaite proposer à l’Inde des 3P Plus en ajoutant la coopération orientée vers le futur à notre politique des 3P actuelle», a-t-il dit au cours du forum auquel a également assisté le Premier ministre indien Narendra Modi.

La participation de Modi au forum était plutôt inattendue comme un sommet bilatéral est prévu demain entre les deux dirigeants.

En outre, Moon a promis que son pays chercherait activement à soutenir la politique «Make in India» en notant que plus de 500 sociétés sud-coréennes sont déjà présentes en Inde.

«Ils sont jusqu'ici concentrés sur l'automobile, l'électronique et le textile mais le pays élargira sa coopération commerciale à divers autres domaines dont la construction navale, les équipements médicaux et la transformation alimentaire», a expliqué le président.

Moon a également fait part de son souhait de voir les entreprises sud-coréennes prendre part à de grands projets d'infrastructures en Inde comme celui destiné à construire 100 villes intelligentes et couloirs industriels entre les grandes villes indiennes.

«La Corée du Sud a continué à accumuler des technologies avancées et de vastes expériences dans le développement des infrastructures et nouvelles villes à travers son processus d’industrialisation. Le vaste réseau d’autoroutes et celui du métro comme une toile d'araignée constituent le symbole de cet accomplissement. Je suis persuadé que la Corée du Sud est le meilleur partenaire pour l’Inde», a-t-il souligné.

Moon a insisté sur le fait que la coopération technologique entre les deux pays créera de nouvelles opportunités pour les deux pays et leur permettra de se préparer à la quatrième révolution industrielle.

«Si les technologies de logiciels de niveau mondial de l’Inde sont combinées avec les hautes technologies appliquées et les matériels informatiques de la Corée du Sud, les deux pays pourront diriger l’ère de la quatrième révolution industrielle», a fait remarquer le président.

Il a également demandé aux sociétés indiennes d’investir en Corée du Sud en soulignant que le rapprochement actuel entre les deux Corées pourrait conduire à de nouvelles opportunités.

«La Corée du Sud fait face actuellement à une transition historique. Nous avons ouvert la voie vers l’établissement de la paix à travers le sommet intercoréen et le sommet Corée du Nord-Etats-Unis. Une fois que la paix aura été instaurée, les conditions d’investissement en Corée du Sud s’amélioreront et de nombreuses nouvelles opportunités commerciales pourront être créées», a-t-il prévu.

lsr@yna.co.kr

(FIN)