2018/06/12 18:32 KST

Article View Option

(LEAD) Trump dit que les «jeux de guerre» avec la Corée du Sud vont s'arrêter

SINGAPOUR, 12 juin (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump a déclaré ce mardi qu’il mettra un terme aux jeux de guerre «provocants et chers» avec la Corée du Sud, faisant référence de manière surprenante aux exercices militaires conjoints, que la Corée du Nord estime être une répétition avant une invasion.

Trump a fait cette remarque au cours de la conférence de presse donnée après son sommet historique avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sur l' île de Sentosa à Singapour.

«Les jeux de guerre sont très chers», a-t-il dit. «Je pense que c'est très provocant... vous avez un pays qui est juste à côté», a-t-il ajouté, en parlant de la Corée du Nord.

Atmosphère de réconciliation aidant, la possibilité que Séoul et Washington tiennent des exercices militaires annuels de plus petite envergure s’est dessinée, notamment l'exercice estival Ulchi Freedom Guardian.

Les conservateurs sud-coréens ont estimé que cela pourrait affaiblir l'alliance sécuritaire bilatérale, pilier de la dissuasion contre une possible agression de la Corée du Nord.

Séoul et Washington ont souligné à plusieurs reprises le caractère défensif de ces exercices.

Trump a également ajouté pendant la conférence de presse que le dirigeant nord-coréen va détruire un site important de test de moteurs de missiles, sans préciser sa localisation.

Concernant le stationnement des 28.500 soldats américains sur le territoire sud-coréen, Trump a dit vouloir les «ramener à la maison» mais a ajouté que cette question «ne fait pas partie de l'équation en ce moment précis.»

Le retrait des troupes américaines de Corée du Sud était pressenti comme un possible sujet de discussion avant le sommet, Pyongyang associant le retrait des forces américaines à la fin de la politique «hostile» de Washington.

Le président américain Donald Trump. (photo fournie par le ministère des Communications et de l'Information de Singapour).
Le président américain Donald Trump. (photo fournie par le ministère des Communications et de l'Information de Singapour).

mathieu@yna.co.kr

(FIN)